×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Intégrales de l’investissement
Socialement responsable, c’est pas sorcier!

Par L'Economiste | Edition N°:2156 Le 23/11/2005 | Partager

. La direction des Investissements cherche à créer un “pacte national”. Le Maroc n’a pas une bonne image, pourtant…. Rendez-vous les 1er et 2 décembre à SkhiratCE n’est pas sorcier, disons-le de suite. Derrière des appellations un tantinet pompeuses, la “responsabilité sociale” de l’entreprise et “l’investissement socialement responsable” sont à la portée de tous… à condition de faire un petit effort. Cette édition 2005 des Intégrales de l’investissement sera consacrée à ce thème. Ce sera l’occasion de découvrir que ce n’est pas si compliqué de s’engager socialement. C’est-à-dire respecter d’abord les lois en vigueur.Organisées par la direction des Investissements, ces Intégrales (dont L’Economiste est partenaire) ont lieu les 1er et 2 décembre au Centre de conférence international de Skhirat (Rabat). Plus de 800 décideurs marocains et du monde entier sont attendus. C’est le rendez-vous annuel des patrons de l’économie nationale et des partenaires internationaux. Le succès de l’édition consacrée aux régions est encore dans les mémoires: faire des régions marocaines des pôles de compétitivité à l’espagnole, c’est possible.Mais l’investissement socialement responsable (ISR), qu’est-ce au juste? On fait comme si le terrain était pratiquement vierge au Maroc (pardon à ceux qui sont déjà dans ce trend). Le concept est encore très flou et méconnu. Mais il a le mérite de donner une visibilité aux entreprises qui jouent le jeu. Sans compter que c’est important pour l’image du pays, qui a bien besoin d’être retravaillée.Tout d’abord, il faut distinguer les normes qui permettent de noter une entreprise comme socialement responsable et les fonds d’investissement socialement responsables. Ceux-là investissent dans des projets de développement durable. Donc, en l’occurrence, auprès d’entreprises au préalable notées par des agences spécialisées dans ce domaine.Une entreprise socialement responsable est d’abord une entreprise qui paie ses impôts, qui respecte les droits des travailleurs, qui ne pratique pas de concurrence déloyale. C’est sans doute là toute l’importance accordée par les organisateurs au thème: le Maroc a un problème général de perception. Si le travail des enfants par exemple est une réalité -un million d’enfants, mais dans les maisons essentiellement-, ce n’est pas la panacée de toutes les entreprises. Aujourd’hui, plus de 80% de l’impôt sur les sociétés est payé par près de 20% des entreprises, majoritairement cotées en bourse, établissements publics, banques et assurances. Or, le tissu économique marocain est d’abord fait de PME-PMI. Tout le monde ne paie pas comme il le devrait ses impôts. Six sociétés sur dix déclarent des “déficits fiscaux”… Alarmant.Des tables rondes sont prévues pour bien expliquer les critères des investissements socialement responsables (ISR), comme les droits humains, le développement durable, la gouvernance d’entreprise, l’engagement social. Les pratiques et les instruments de l’ISR (fonds, agences, indices, reporting), l’ISR et les marchés financiers n’auront plus de secret pour les participants. Enfin, l’idée des organisateurs est d’aboutir à un pacte national. Cela donne une visibilité des meilleures pratiques des entreprises et sert de locomotive pour les autres. C’est bien connu, la lumière fait de l’ombre aux moins bons.


Douze prix pour les meilleurs

Faire des investissements socialement responsables, ce n’est pas si sorcier. Il suffit de respecter les règles du marché, les lois sociales et de s’engager à opérer «proprement». D’ailleurs, les prix prévus lors de ces Intégrales peuvent vous concerner. Douze critères sont retenus. Pour chacun d’eux, un prix est prévu.- Contribution à l’amélioration de la santé publique- Contribution à l’alphabétisation et la diffusion de l’enseignement- Contribution aux œuvres culturelles ou la sauvegarde du patrimoine culturel- Mise en place de fonds d’investissement dédiés à des objectifs de développement durable (préservation de l’environnement, réhabilitation des sites, emplois, microcrédits…)- Gouvernement d’entreprise (adoption de codes de conduite, engagements avec les actionnaires, transparence et efficacité du Conseil d’administration, respect des actionnaires, efficacité des mécanismes de contrôle…)- Action en faveur de l’emploi (gestion des restructurations, formation professionnelle..)- Amélioration des conditions d’emploi et de travail (mesures en faveur de l’hygiène et de la sécurité, réduction des accidents)- Amélioration des relations professionnelles (dialogue social, accords collectifs, résolution exemplaire de conflits de travail)- Respect des droits de l’homme sur les lieux de travail (âge minimum d’accès à l’emploi, promotion de la négociation collective, non-discrimination et promotion de l’égalité en faveur des catégories vulnérables)- Respect et protection de l’environnement (mise en place d’un système managérial approprié, reporting, réduction des émissions de gaz à effet de serre et des risques de pollution, réduction des consommations d’énergie, etc.)- Lutte contre la corruption (engagements, mesures innovantes)- Responsabilité avec les fournisseurs (définition de critères de sélection dans les achats, sous-traitance responsable, application de la loi sur la sécurité sociale et respect de la législation du travail)Sur les 130 opérateurs présélectionnés, 36 sont nominés à raison de 3 entreprises par catégorie de prix.Mouna KADIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc