×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Ingénierie : Le CID s'associe à un groupe international

    Par L'Economiste | Edition N°:259 Le 19/12/1996 | Partager

    LE CID ( Conseil, Ingénierie et Développement), bureau d'étude public, vient de s'associer au Néerlandais NEDECO, consortium composé de neuf bureaux d'études. La prise de participation du Hollandais dans le capital du CID à hauteur de 5% ( 500.000 DH) vise à renforcer une collaboration entamée il y a plus de quatorze ans. En effet, le groupe se targue d'une présence au Maroc avec des interventions régulières dans des projets de développement. «Aujourd'hui, il s'agit de rendre cette coopération permanente et stable. Le CID dispose d'expertises qui ne sont pas disponibles chez-nous, notamment dans les barrages et les routes», affirme M. Maarten M. Vierhout, directeur régional pour l'Afrique de Nedeco.
    Par ailleurs, le groupe hollandais a acquis une grande expérience dans les domaines de l'hydro-irrigation, des ports et de l'environnement, avance M. Moncef Ziani, directeur général du CID. Il précise que son partenaire maîtrise la technologie relative à la protection de l'environnement, particulièrement en matière de gestion des déchets solides.
    L'aspect commercial est également à la base de cette association. Les deux partenaires espèrent remporter davantage de marchés et augmenter ainsi leur chiffre d'affaires.

    Autre objectif de cette prise de participation: exporter le savoir-faire du CID, particulièrement en matière de barrages, dans des pays francophones et arabes. Le CID va donc profiter du réseau et de la logistique internationaux de son nouveau partenaire pour être introduit en Afrique et au Moyen-Orient. Ces marchés sont porteurs et Nedeco y est déjà bien implanté, indique M. Vierhout.
    Parallèlement à son ouverture vers l'extérieur, le CID projette de mettre en place une nouvelle organisation interne et introduire un management de la qualité en s'appuyant sur l'expertise du groupe hollandais. Le bureau d'étude envisage ainsi de lancer un plan de qualité interne.
    Ce partenariat ne manquera pas de s'intéresser au programme de mise à niveau des entreprises rendu nécessaire par l'accord d'association. D'ailleurs Nedeco indique avoir apporté son expertise aux Polonais et aux Hongrois pour l'amélioration de la gestion et de la qualité de la production alimentaire dans le but de son exportation dans les pays de l'Union Européenne.
    Il est à signaler que le groupe Nedeco (5.000 personnes) est implanté dans 120 pays. Son chiffre d'affaires a atteint 300 millions de Dollars en 1995.

    Mohamed CHAOUI.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc