×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Marchés Financiers

    Infrastructures: Les projets dans la Province de Smara

    Par L'Economiste | Edition N°:465 Le 17/03/1999 | Partager

    Au cours des dix dernières années, des projets "importants" ont été réalisés dans la Province de Smara, selon un communiqué du Ministère de l'Equipement. Ce dernier s'est chargé du pilotage de ces opérations. Tout d'abord, en matière d'alimentation en eau, 390 forages et puits de près de 26.000 mètres linéaires ont été exécutés. Il a également été procédé à la réalisation de 16 citernes enterrées dans différentes localités ainsi que la construction de pompes manuelles. Le coût global de ces opérations s'est élevé à 60 millions de DH. Par ailleurs, les travaux de fonçage de quatre puits viennent d'être entamés pour un montant de 380.000,00 DH.
    S'agissant du secteur routier, il a été procédé durant la période 1983-1995 à la construction de 147 km de routes neuves, quatre radiers submersibles d'une longueur totale de 1.950 mètres linéaires et une maintenance de 52 km. L'enveloppe totale de ces opérations a été d'environ 111 millions de DH. De plus, les projets en cours de réalisation sont la construction de la nouvelle Route Nationale n°14 reliant Smara à Laâyoune sur une longueur de 40 km, les travaux d'entretien des ouvrages d'art du réseau routier de toute la province et les travaux de rechargement des accotements de la route régionale n°101 reliant Smara à Tan-Tan sur une longueur de 40 km. La construction de la Route Nationale n°14 a déjà démarré en mars 1997. Celle-ci permettra, entre autres, l'accès de la Province aux ports de Laâyoune et Tarfaya ainsi que l'amélioration du niveau du service rendu.
    Le coût de ce projet est estimé à 17 millions de DH. D'ici 2003, il est prévu de construire 73 km de routes neuves, élargir et renforcer 78 km de routes et ce, pour une enveloppe de 76 millions de DH. Le Ministère de l'Equipement a également réalisé 14 opérations de construction d'équipements publics (bâtiments administratifs, constructions scolaires, hôpitaux...).

    Nadia BELKHIYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc