×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Industrie pharmaceutique
Prévisions prometteuses pour 2011

Par L'Economiste | Edition N°:3380 Le 11/10/2010 | Partager

. 880 milliards de dollars de CA, selon IMS HealthLes prévisions de croissance du marché pharmaceutique mondial sont de 5 à 7% en 2011, atteignant 880 milliards de dollars, selon la dernière analyse sur la dynamique de marché réalisée par IMS Health. Les prévisions pour 2010 sont de 4 à 5%. Le moteur de la croissance sera le marché chinois, qui devrait progresser de 25 à 27%. Cette tendance ferait de la Chine le troisième marché pharmaceutique du monde, avec plus de 50 milliards de dollars. Les pays émergents devraient eux aussi bondir sur le marché, avec un potentiel de croissance de 15 à 17%, selon IMS Health. Au total, leur chiffre d’affaire pourrait représenter 170 à 180 milliards de dollars. Ces pays profitent de deux tendances: l’accroissement de la dépense publique de santé et un financement public et privé de la santé. Comme la majorité des pays développés, la croissance prévue du Japon est de 5 à 7% pour 2011, une année où les coupes de prix bisannuelles auront un impact faible. Les cinq plus grands pays européens (Allemagne, France, Italie, Espagne et Royaume-Uni) vont croître à un rythme de 1 à 3%, comme le Canada. Les Etats-Unis resteront le plus grand marché pharmaceutique, avec une croissance de 3 à 5% prévue l’année prochaine. Les ventes pharmaceutiques vont atteindre 320 à 330 milliards de dollars, au dessus des 310 milliards de dollars attendus cette année. Ces chiffres n’incluent pas l’impact des remises et réductions informelles. En 2011, la compétition entre médicaments et génériques devrait atteindre un pic, du fait de la perte de brevets. Reste que les répercussions sur les ventes ne devraient se faire sentir qu’en 2012. L’année prochaine, les produits représentant plus de 30 milliards de dollars de ventes devront faire face à la perspective de concurrence des génériques dans la plupart des marchés développés. L’impact total du traitement des patients avec des génériques moins chers sur ces produits, comme pour les autres produits de la classe thérapeutique, devrait principalement se faire sentir en 2012, à cause de l’arrivée prévu des nouveaux génériques. D’après l’étude, de vastes mesures appliquées par les organismes payeurs, publics et privés, pour réduire la croissance des budgets de médicaments. En 2011, nous assisterons, pour certaines marques emblématiques à la perte de l’exclusivité, et à une nouvelle vague prometteuse d’innovations. F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc