×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Industrie européenne: Vent d’optimisme

    Par L'Economiste | Edition N°:3390 Le 25/10/2010 | Partager

    . Des résultats trimestriels meilleurs qu’attendu. Pour 70% des firmes, la croissance est au rendez-vous Les résultats sont au vert. Plusieurs entreprises viennent de publier des résultats trimestriels meilleurs que prévu. En une semaine, près de 150 groupes européens cotés en Bourse ont fait le point. Pour 70% d’entre eux, la croissance est au rendez-vous. Dans la moitié des cas, le chiffre d’affaires est supérieur à la moyenne des prévisions, selon les statistiques de Bloomberg. Au total, les groupes européens concernés affichent des ventes trimestrielles en hausse d’environ 9%. Fiat a relevé son objectif de bénéfice d’exploitation 2010 pour le porter à plus de 2 milliards d’euros, après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Pour le troisième trimestre, Fiat a annoncé un bénéfice d’exploitation de 586 millions d’euros. Performance liée aux bons résultats de sa filiale cotée à Wall Street CNH Global, qui construit des bulldozers et des excavatrices, et de sa marque de poids lourds Iveco.Les chiffres ont aussi dépassé les attentes chez d’autres firmes. Le fabricant finlandais de téléphones portables Nokia a fait état d’un bénéfice meilleur qu’attendu au troisième trimestre, porté par une importante demande de smartphones bon marché. La société a toutefois annoncé la suppression de 1.800 postes. Les ventes sont ressorties à 10,3 milliards d’euros, bien plus que les 10 milliards attendus.Dans le secteur agroalimentaire, Danone grimpe après des ventes solides notamment dans les eaux. Le groupe agroalimentaire a enregistré un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros (en hausse de 15%) à la faveur d’une croissance de ses ventes à l’international (hors Europe). Le groupe a confirmé ses perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2010 avec une croissance du chiffre d’affaires d’au moins 6% (données comparables) et une marge opérationnelle stable.De son côté, le groupe chimique néerlando-suédois AkzoNobel a publié pour le troisième trimestre 2010 un bénéfice net en hausse de 21% par rapport à la même période en 2009, tout en indiquant rester «prudemment optimiste». Le bénéfice net s’est établi à 238 millions d’euros pour le trimestre, tandis que le chiffre d’affaires du groupe a atteint 3,87 milliards d’euros, en hausse de 13%, grâce notamment à des volumes plus élevés (+4%). Bel engouement aussi dans l’aéronautique. Boosté par les progrès de sa branche aviation civile, l’américain Boeing table désormais sur un bénéfice par action de 3,80 à 4 dollars pour un chiffre d’affaires de 64,5 à 65,6 milliards. Pourtant, la crise n’est pas finie en Europe. Il suffit de voir les lourdes pertes essuyées par le sidérurgiste Outokumpu à cause de la baisse de la demande d’acier. Ou encore la déprime des ventes de voitures, que la fin des primes à la casse a fait rechuter de 11% au troisième trimestre.


    Hôtellerie: La croissance se confirme

    L’accélération de la croissance dans l’hôtellerie se confirme. A l’occasion de la publication de son chiffre d’affaires pour le troisième trimestre 2010, le groupe Accor, recentré sur son métier historique, a en effet dévoilé une révision à la hausse de son objectif de résultat d’exploitation pour l’exercice en cours. L’opérateur s’attend à un résultat compris entre 400 et 420 millions d’euros. De ce fait, l’activité d’Accor, dont le chiffre d’affaires de la seule hôtellerie s’élève à 1,52 milliard d’euros au troisième trimestre (+12,2% par rapport à celui du troisième trimestre 2009), reste plus que jamais tirée par ses performances dans le haut et milieu de gamme en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc