×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    Indice du coût de la vie en Mai : Baisse des produits alimentaires après Ramadan

    Par L'Economiste | Edition N°:38 Le 16/07/1992 | Partager

    Au cours du mois de Mai 1992, l'indice du coût de la vie, calculé sur la base de 210 articles, a régressé de 0,4%. Son niveau est passé de 479,2 en Avril à 477,2.
    L'analyse des indices par groupe révèle une baisse de l'indice du groupe "Produits Alimentaires" de 1%. Au sein de cette rubrique, les plus fortes baisses concernent les "Poissons" avec -10,9%, les "Epices et Condiments" avec -10,2% et les "oeufs" avec -7,7%. Enregistrant une baisse plus modérée, les "Viandes" régressent de 2,9%. Les autres groupes de produits ont quant à eux enregistré des hausses.
    La plus forte hausse concerne le groupe "Entretien-Hygiène-Soins" avec +0,5%. Cette hausse est imputable essentiellement au sous- groupe "Service d'entretien" avec +1,1%.
    Les sous-groupes "Service de toilette" et "Soins médicaux" enregistrent des hausses plus modérées avec respectivement +0,3% et +0,5%.
    En progression de 0,3% le groupe "Habillement" a atteint en Mai le niveau des 383. Au sein de cette rubrique les chaussures progressent de 0,9%. Les autres sous-groupes quant à eux progressent légèrement: +0,2% pour les tissus d'habillement et +0,2% pour les frais de confection.
    Le groupe "Transports-Loisirs-Divers" quant à lui progresse de 0,2%. Cette hausse est à attribuer aux "divertissements" et aux "dépenses diverses" avec respectivement +0,4% et +0,6%.
    Le groupe "Habitation" progresse de 0,1%. Cette progression est liée aux variations de +0,4% du loyer, de +0,2% pour les ustensiles de cuisine et +0,1% pour le Mobilier et linge de maison.
    L'analyse de l'évolution de l'indice du coût de la vie par ville révèle une baisse de l'indice pour chaque ville sauf pour Agadir et Fès avec respectivement +0,5% et +0,3%.
    Avec -0,8%, Kénitra est la ville où l'indice a enregistré la plus forte baisse. Les autres villes: Casablanca, Rabat, Marrakech et Oujda quant à elles enregistrent toutes une baisse de 0,7%.
    L'indice du coût de la vie du mois de Mai 1992 a évolué de +6,5% par rapport au même mois de l'année 91.
    Au cours des cinq premiers mois de l'année 1992 l'indice a progressé de 6,1% par rapport à l'indice moyen de la période correspondante de l'année 1991.

    A L.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc