×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    INDH: Témara forme ses associations

    Par L'Economiste | Edition N°:3212 Le 15/02/2010 | Partager

    . La gestion des projets au menu . 65 acteurs associatifs ciblés Assurer une bonne gestion des projets figure actuellement parmi les défis à relever pour permettre la réussite de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Conscient de cet enjeux, la Préfecture de Skhirat-Témara a organisé une session de formation de 10 jours au profit de 65 acteurs associatifs membres d’associations ou coopératives porteurs de projets dans le cadre du programme de l’INDH. La cérémonie de remise des certificats à l’issue de cette formation a eu lieu jeudi dernier en présence d’Abdelhak Haoudi, gouverneur de la Préfecture de Skhirat-Témara, qui était accompagné par Nadira El Guermaî, gouverneur-coordinatrice de l’INDH. «Par cette initiative on vise à renforcer les capacités des bénéficiaires en matière de gestion de projets », souligne Haoudi. Il rappelle à cet effet, que le programme de cette session de formation prévoyait une initiation à l’élaboration du business plan. Les participants avaient également l’occasion pour se familiariser avec les notions de base concernant la gestion financière et la préparation des marchés. «Cette formation a été d’une grande utilité pour nous dans la mesure où va nous aider à mieux gérer les projets de notre association», déclare un participant à cette session de formation. Effectivement, cette initiative revêt une grande importance eu égard aux moyens budgétaires mobilisés pour financer les projets prévus dans le cadre du programme de l’INDH. Pour la cas de la Préfecture de Skhirat-Témara, il convient de signaler que pour les années 2008 et 2009, plus de 100 projets ont été programmés pour une enveloppe de d’environ 104 millions de DH. La contribution de l’INDH avoisine les 70%. Pour 2008, le nombre de projets réalisés s’élève à 41 pour une enveloppe de plus de 33 millions de DH. En 2009, la cadence s’est nettement améliorée ave la programmation de 66 projets pour un budget de plus de 51 millions de DH.Nour Eddine EL AISSI

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc