×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    Indécision

    Par L'Economiste | Edition N°:299 Le 09/10/1997 | Partager

    Un pas en avant, un pas en arrière. La Bourse continue tranquillement sa valse. Après deux semaines consécutives de baisse, elle semble renouer avec la hausse. Du 1er au 7 octobre, les indices CFG 25 et USI ont respectivement progressé de 0,96 et 0,36% sur un marché globalement moins animé que la semaine précédente. Le volume des transactions a totalisé 364.368.485,8 DH, en recul de 39% en raison notamment du retour au calme sur le marché des obligations.
    Les actions ont représenté l'essentiel des transactions. Un volume de 320.824.749,8 DH a été traité, dont 74,6% en cessions directes.
    Peu de gros paquets ont été cédés sur ce compartiment. Les plus importantes opérations portent sur la Centrale Laitière et la BNDE. Pour la première, deux blocs de 10.000 actions ont été vendus à 3.100 et 3.270 DH, pendant la séance du 1er octobre. Quant à la seconde, elle enregistre une opération portant sur 48.927 actions à 217 DH. «Le dossier de cette banque privatisable est actuellement bien avancé et des candidats sérieux sont en lice», a répété M. Abderrahmane Saaïdi, ministre de l'Incitation à l'Economie et de la Privatisation, lors de sa conférence de presse du 7 octobre consacrée à l'annonce de la vente de la Sonasid. Cependant, il n'a avancé aucune date, alors que la BMCE Bank est considérée comme étant sur la corde dans les milieux financiers.

    Sur le marché officiel, cette valeur bancaire a été traitée à 220 DH, en recul de 1 DH par rapport à la première séance de la semaine. Elle a été la seule à connaître une évolution négative. BCM a gagné 2 DH à 886, BMCE 10 à 580 et Wafabank 14 à 887. CDM s'est apprécié de 1 DH à 461, alors que BMCI a terminé à 460 son premier cours après avoir atteint 462.
    Côté crédit à la consommation, une progression est enregistré pour Crédor et Eqdom. Elles ont marqué une hausse respective de 0,36 et 0,51%.
    ONA et SNI ont suivi la même tendance, marquant une amélioration de 2,97 et 2,35% par rapport à la semaine précédente.
    Autre valeur en hausse: Samir (+1,58%), Lesieur (+3%), Cior (0,95%), CTM LN (1,4%) et SMI (1,74%).
    Sonasid qui vient de connaître ses actionnaires de référence a, en revanche, abandonné 24 DH à 555.

    Taux de référence
    Court terme: 9,25%; Moyen terme: 9,50%; Long terme: 10,25%; Crédit Export: 8%
    Taux créditeurs observés
    3 mois: 6,75%; 6 mois: 7,25%; 12 mois: 8,25%
    Taux moyen pondéré calculé par Bank Al-Maghrib /marché monétaire interbancaire
    01/10: 6,978%; 02/10: 7,320%; 03/10: 7,844%; 06/10: 8,055%; 07/10: 8,169%
    Taux moyen pondéré mensuel interbancaire
    Septembre: 6,674%
    Taux interbancaire à terme enregistré par Bank Al-Maghrib
    1 mois: 8,50% (contracté au 06/10/97)
    8% (contracté au 04/09/97)
    7,75% (contracté au 09/09/97)
    8% (contracté au 11/09/97)
    6 mois: 8,50% (contracté au 27/08/97)

    Intervention de BAM/marché monétaire
    Appel d'offres du 08/10/97
    Tombé: 2,235 milliards de DH
    Demandé: 6,560 milliards de DH
    Servi: 3,510 milliards de DH
    Taux: 6,50%
    Echéance: 15/10/97.
    Taux de refinancement moyen pondéré mensuel
    Bank Al-Maghrib
    Septembre: 6,542%
    Bons du Trésor: Adjudications du 07/10/97
    52 semaines: offert, 8 MDH à 8%; non retenu
    5 ans: offert, 287 MDH à 9%; non retenu
    10 ans: offert et retenu, 50 MDH à 9,5%
    15 ans: offert et retenu, 45 MDH à 9,75%.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc