×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Immobilier
Salamanca lance «Fès-Al Madina 2010»

Par L'Economiste | Edition N°:2760 Le 21/04/2008 | Partager

. Gare routière, espaces verts, commerces et logements… au programme. Un investissement de près d’un milliard de DH LES Espagnols investissent massivement dans l’immobilier à Fès. Après le lancement des opérations du groupe espagnol Marina d’Or, à oued Fès (www.leconomiste.com), c’est au tour d’un autre opérateur ibérique de se positionner. Tout l’exécutif de la société Salamanca, un des géants de l’immobilier espagnols, a fait le déplacement pour donner le premier coup de pioche à un mégaprojet. Représentant près d’un milliard de DH d’investissement, le projet est composé d’une gare routière, d’un centre commercial et de 2.351 habitations sociales avec espaces verts. En gestation depuis plus de 14 ans, ce projet a vieilli dans les tiroirs de l’arrondissement Fès-Médina. Objet de la discorde: une sous-évaluation du prix initial du terrain choisi par les promoteurs, soit 30 DH/m2. Aujourd’hui, le chantier verra finalement le jour sur une superficie de 15 ha dans le quartier Bab Ftouh, plus précisément à Aïn Nokbi, et à un prix de 400 DH/m2. Une bonne affaire pour les investisseurs espagnols, mais également un véritable coup médiatique pour les élus qui ont pu débloquer le dernier projet hérité de leurs prédécesseurs Ainsi, le conseil communal de Fès procédera prochainement, en partenariat avec la société espagnole «LV bureau Salamanca», à la construction d’une gare routière et d’un complexe résidentiel portant le nom de Fès-Al Madina 2010. D’après le cahier des charges de la commune de Fès, Salamanca s’engage à réaliser les travaux comprenant le projet d’urbanisation et le morcellement des terrains, la construction de la gare routière et la création d’un complexe résidentiel et commercial de 27.000 m2, destiné au commerce et à l’artisanat. «Les constructions seront organisées en îlots autour d’un espace central délimité par des voies carrossables et des chemins piétonniers», explique l’architecte du projet. Et d’ajouter qu’une fois achevé, le bâtiment de la gare routière sera cédé gratuitement à la ville. Celle-ci s’engage, pour sa part, à garantir l’accès à la distribution d’eau et d’électricité, à l’assainissement et aux télécommunications. Par ailleurs, les opérateurs espagnols ne cachent pas leur satisfaction de travailler au Maroc. Présents depuis 1990, ces derniers ont réalisé plusieurs projets, dont le siège de la Chambre de commerce espagnole à Casablanca, le golf de Benslimane et des ensembles résidentiels à Marrakech. Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc