×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Immobilier: Alliances lance la 1re phase de Tanger Resort

    Par L'Economiste | Edition N°:3025 Le 15/05/2009 | Partager

    . Elle porte sur 25 des 100 ha que couvre le projet. Pour commencer: 2 milliards de DH investis. Livraison en juin 2011CHOSE promise, chose due. Alliances Développement maintient le timing de son business plan, dévoilé lors de la présentation de ses résultats 2008 (cf.www.leconomiste.com). Ainsi, le promoteur vient de lancer la commercialisation de la première tranche de 25 ha la Tanger Resort, représentant un investissement de 2 milliards de DH. Les premières livraisons sont prévues pour juin 2011. Ses promoteurs le positionnent aussi bien sur l’axe des résidences principales, avec prestations et services adaptés, que secondaires, laissant le choix à l’acquéreur de la gestion locative ou la para-hôtelière. Dans ce cas, Alliances Développement s’engage à garantir un taux de rentabilité de 6%. Le promoteur se positionne à mi-chemin entre le luxe et le moyen standing. Pour cela, le groupe fera appel à Algest, filiale qui a à son actif la gestion d’ Al Qantara à Marrakech. Le directeur général de Alliances Développement, Karim Belmaachi, parle de «prix très compétitifs par rapport à ceux pratiqués sur le marché». Ces derniers varient entre 580.000 et 2 millions de DH, pour des surfaces allant de 44 à 186 m2. A souligner par ailleurs que le choix du concept, faisant du «mail végétal» du site le point focal du projet, «devient la trace urbanistique prédominante». L’architecte en charge du projet dit faire de cette végétation l’élément naturel de liaison de toutes les résidences du projet. En effet, le plan de masse présente un ensemble résidentiel s’articulant autour d’une allée de cyprès, longue de près de 600 mètres. Et la perspective des bâtiments, R+3, donne cette impression d’harmonie par la taille des éléments en présence où aucun dépassement des cimes des arbres n’est toléré. La consistance totale de ce projet, niché aux confins des projets de luxe Emaar et Qatari Diar, à proximité des pinèdes avec accès à la forêt, portera à terme sur 100 ha. Dans sa partie tertiaire, il comporte des commerces, des restaurants et des équipements de loisirs. Trois hôtels sont prévus, dont un hôtel-boutique dans le style Suite Hôtel de Marrakech, seul encore à ne pas faire l’objet de discussion avec une enseigne. Le premier devrait porter une enseigne d’Accor et le second Hyatt dont les responsables sont en discussion avec le promoteur du resort.B. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc