×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Ifrane sous un manteau blanc

Par L'Economiste | Edition N°:2688 Le 08/01/2008 | Partager

. La neige remonte le moral des hôteliers. Forte affluence le week-end dernier dans la station A 1.650 m d’altitude, Ifrane a revêtu ses habits d’hiver. En effet, le week-end dernier, la capitale de l’Atlas a connu d’importantes chutes de neige. Plus de 50 cm de belle poudreuse, voire 70 sur les hauteurs, recouvre depuis plusieurs jours l’ensemble de la station. Un vrai record comparé aux années précédentes. Rapidement, les routes ont été dégagées afin de permettre aux milliers de visiteurs venus de tous les coins du pays pour admirer la ville sous son blanc manteau. De fait, la petite Suisse marocaine, comme on la surnomme généralement, a enregistré une forte affluence de touristes. Au grand bonheur des auberges et établissements hôteliers de la région. La station de ski de Michlifen, malgré des températures frôlant les – 2°, a tourné à plein régime. Amateurs de luge, de randonnées ou de ski alpin, tous ont pris d’assaut le relief vallonné. Les professionnels comme les guides informels ont fait de bonnes affaires. La station est équipée d’un télésiège pour atteindre le sommet des pentes. Mais la majorité des visiteurs préfèrent la luge. Louée à 20 DH pour toute la journée, celle-ci est très prisée par les jeunes et moins jeunes. Des écoles ont même profité de l’occasion pour organiser des excursions au profit des élèves. En tout cas, les opérateurs touristiques dans la région espèrent que la neige va durer. «Mais la station doit se développer pour une plus grande saisonnalité. Elle doit fonctionner durant toute l’année pour que ceux qui s’y installent rentabilisent leur investissement», affirme un hôtelier de la place. Aujourd’hui, et bien que la province dispose d’atouts exceptionnels qui attirent autant les touristes nationaux qu’étrangers, des efforts doivent cependant être faits en matière de promotion et d’infrastructures d’accueil. En 2006, le nombre de nuitées avait reculé de 12,8 %, passant de 7.465 à 6.508. On est loin, en effet, des performances réalisées au cours de l’année 2000 avec plus de 30.000 nuitées enregistrées dans les 15 hôtels classés de la province. Si la clientèle est essentiellement nationale, il s’agit de multiplier les efforts pour attirer plus de touristes étrangers. Déjà, les professionnels du secteur proposent des formules tout confort et très attractives, variant entre 300 et 750 DH/personne. D’autre part, le programme de développement régional de Meknès-Tafilalet prend en considération les spécificités d’Ifrane. De fait, plusieurs actions (promotions, animations, dessertes et capacités) y sont prévues. Pour le volet capacité, la ville s’enrichira de dix nouvelles infrastructures qui sont en cours de réalisation, dont 7 concernent de nouvelles créations et 3 faisant l’objet d’extension et de rénovation. La capacité globale de ces projets s’élève à 1.169 lits pour un investissement global de 617 millions de DH. Les projets en cours d’étude  se rapportent à 5 projets. Il s’agit de 2 auberges, d’un hôtel, d’un motel et d’un complexe touristique, totalisant un investissement évalué à 500 millions de DH pour une capacité de près de 90 chambres et 190 lits. Reste à signaler que les responsables du Centre régional d’investissement de Meknès-Tafilalet mènent actuellement une véritable opération de promotion afin de séduire les investisseurs pour qu’ils viennent s’installer à Ifrane. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]com
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc