×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    HPS: Entrée triomphale en Bourse

    Par L'Economiste | Edition N°:2432 Le 28/12/2006 | Partager

    . L’opération sursouscrite 30 fois. Un cours décalé par rapport au potentiel de la valeurLa multinationale marocaine de monétique, HPS, a sonné hier la cloche symbolique de sa première cotation à la Bourse de Casablanca. Une cérémonie qui met fin à une période de souscription réussie. L’opération a en effet été sursouscrite près de 30 fois en cinq jours, soit un taux de satisfaction global de 3,39%. Les souscriptions des grands investisseurs exprimées au troisième type d’ordre n’ont été satisfaites qu’à hauteur de 2,47%, tandis que celles du deuxième type d’ordre (souscriptions plafonnées à 500.000 DH) ont été clôturées avec un taux de satisfaction de 4,18%. L’opération aura drainé près de 5 milliards de DH pour une offre de 165,75 millions de DH. Rappelons que les autorités du marché avaient fixé le prix de l’action, la semaine dernière, à 850 DH, soit la borne supérieure de la fourchette de prix annoncée au début de l’opération. Les dirigeants de la société ne cachent pas leur satisfaction par rapport à l’aboutissement de l’opération. Ils tablent sur les performances de leur activité et ses perspectives de développement pour soutenir le titre. HPS table sur un programme d’investissement massif. «Nous projetons d’installer plusieurs bureaux en Afrique et en Europe pour être plus proches de nos clients. Aussi, une opération de croissance externe peut aussi être annoncée», déclare Brahim Berrada, directeur administratif et financier d’HPS. Après le lancement réussi de son système de paiement dédié au réseau bancaire de l’Afrique centrale, HPS devient la référence de son activité en Afrique et au Moyen-Orient. Elle profitera du lancement de la troisième version de son logiciel power card pour booster son chiffre d’affaires. Après avoir perdu le marché des cartes d’identité nationales, l’entreprise est candidate à l’appel d’offres des permis de conduire biométriques.Ceci dit, le cours d’introduction demeure très décalé par rapport à ce potentiel de développement. Le management d’HPS a préféré introduire la valeur à un prix abordable. «Nous sommes confiants par rapport à l’évolution de notre valeur en Bourse. Compte tenu de son potentiel de développement, je crois que le marché l’évaluera à sa juste valeur», estime Barrada. Cette mission est d’autant plus difficile en raison des nouvelles introductions annoncées pour l’année prochaine. «Ces opérations capteront certainement l’attention des investisseurs dans un premier temps, mais ils finiront par se repositionner sur les valeurs à fort potentiel».N.Sq

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc