×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

HP Maroc ne licenciera pas

Par L'Economiste | Edition N°:2128 Le 12/10/2005 | Partager

La fusion de HP avec Compaq se fait dans la douleur. Plus de 14.500 personnes devraient être licenciées par la firme à travers le monde. Mais aucune inquiétude à avoir côté marocain. La filiale a presque doublé ses effectifs depuis une année. Mais elle ne communique pas ses résultats. Son directeur général, Fouad Jellal, rassure. Entretien.- L’Economiste: Près de 14.500 postes à supprimer à travers le monde, dont plus de 1.240 en France. Combien employez-vous de personnes au Maroc? Sont-elles menacées de licenciement?- Fouad Jellal: Nous sommes passés de 55 personnes en mai 2002 à plus de 100 personnes aujourd’hui. Il n’y aura pas de répercussions du plan de restructuration sociale adopté à l’internationale sur les employés de HP Maroc. - Il n’y a vraiment pas de craintes? - Le Maroc est un marché à très fort potentiel et en pleine croissance. Pour accompagner le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication au Maroc, nous avons besoin, bien au contraire, de renforcer nos équipes dans les prochaines années et ce, dans quasiment toutes les spécialités. Répondre aux besoins de notre clientèle n’est possible que grâce à une politique de recrutement et de renforcement des ressources humaines soutenue.- Et la fusion avec Compaq?- Nous avons fêté le troisième anniversaire le 7 mais dernier. Cette fusion a donné à HP une nouvelle dimension et ouvert de grandes perspectives de développement de nos actions en vue de satisfaire nos clients et partenaires. Le Maroc est en train de vivre un moment privilégié dans le développement des NTIC. Celles-ci sont un vecteur essentiel dans le développement des ressources humaines et la mise à niveau des entreprises marocaines. Plusieurs projets structurants ont été lancés ou le seront prochainement comme celui des 100.000 PC de l’Education nationale.Le Maroc dispose également d’un des meilleurs cadres réglementaires des télécommunications. Ceci va sans doute bénéficier aux consommateurs marocains, particuliers ou entreprises, grâce à la promotion des offres Internet et autres solutions de communication. Nous nous attendons à une grande dynamisation du secteur des NTIC à l’image de l’excellente performance de la téléphonie mobile des dernières années.- Que peut apporter HP sur ce plan?- Le Maroc en tant que marché et environnement intéresse au plus haut point les grands groupes technologiques.HP en tant que leader mondial des NTIC et par-delà acteur majeur et de longue date au Maroc a la ferme volonté de participer activement au développement et la promotion des NTIC et d’y apporter toute la force de son innovation. Malheureusement, il n’y a pas de chiffres officiels relatifs aux parts de marché. Nous espérons que l’observatoire des NTIC, mis en place par l’APEBI et l’ANRT, permettra de les avoir dans les prochains mois. - Quels ont été les bénéfices dégagés par la filiale marocaine au cours des deux dernières années, les investissements réalisés...?- Aucun chiffre ne peut malheureusement être communiqué concernant les performances de notre société pour le moment.Propos recueillis par Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc