×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Horaire d’été
    Quels enjeux finalement?

    Par L'Economiste | Edition N°:3033 Le 27/05/2009 | Partager

    . 90 jours en 2008, 81 cette année et 70 en 2010.... Faibles économies: 90 MW/jour, soit à peine 262 millions de DH. Un argument remis en causeDimanche 31 mai à minuit. Retenez bien cette date! C’est l’heure à laquelle les Marocains devront avancer leur montre de 60 minutes. Passage à l’horaire d’été oblige.En effet, l’heure d’été entrera en vigueur à partir du 1er juin conformément aux dispositions du décret 224-208. Le retour à l’heure légale se fera dans la nuit du 20 au 21 août. Selon une circulaire du ministère de la Modernisation des secteurs publics, cette démarche a pour but de réduire le différentiel existant entre le Maroc et ses partenaires commerciaux, tant régionaux qu’internationaux. Une décision à travers laquelle le gouvernement ambitionne également d’économiser l’équivalent de 1% de la consommation globale d’énergie. D’ailleurs, une étude réalisée l’année dernière par le ministère de l’Energie et des Mines révèle que le passage à l’heure d’été a permis d’économiser 90MW par jour, soit un gain journalier de l’ordre de 300 MWh/jour ouvrable. L’équivalent des besoins en électricité d’une ville comme Meknès, en heure de pointe. Résultat: un renforcement de la marge de réserve de 20% environ. En termes de valeur, le passage à l’heure d’été a permis de réaliser en 2008 des gains estimés à peine à 262 millions de DH sur 90 jours. Des économies dérisoires compte tenu des attentes initiales. D’ailleurs, experts et universitaires chercheurs remettent en cause même le principe et l’argument de l’horaire d’été tels qu’avancés par les pouvoirs publics: «Il faut l’apprécier sur la base d’un comparatif des courbes de charge électrique nationale avec GMT et GMT+1. Or, cela n’a jamais été fait au Maroc. Autrement, l’argument d’économies de l’énergie relève de la désinformation», affirme Saïd Guemra, expert spécialisé dans le management de l’énergie électrique en temps réel. «Le seul avantage de l’heure d’été réside dans la synchronisation avec les partenaires commerciaux européens. Mais le bénéfice énergétique restera toujours à prouver», renchérit Guemra. Selon ce dernier, le seul scénario d’économies substantielles serait de switcher pendant l’hiver et de maintenir l’ancien horaire de travail. Autrement dit: 8h-12h et 14h-18h30. Dans ce cas-là, «l’impact sur la demande électrique nationale serait plus important l’hiver où la journée est plus courte. Ce qui est contraire à la politique actuelle», indique Guemra. Or, la demande nationale d’électricité est particulièrement importante durant les heures de pointe (entre 17 heures et 22 heures l’hiver et 18 heures et 23 heures l’été).


    Absurdités...

    Qu’en est-il des pays occidentaux? En Europe, excepté l’Islande, le passage à l’heure d’été a lieu chaque année le dernier dimanche de mars, à 2h du matin. Le retour à l’heure légale s’effectue le dernier dimanche d’octobre, à 3h du matin. En Amérique du Nord, il a lieu le deuxième dimanche de mars et se termine le premier dimanche de novembre. Soit environ sept mois pour les deux continents. Au Maroc, pour des «contraintes» liées au mois de Ramadan, l’heure d’été est réduite, puisqu’elle ne dure que 81 jours cette année, soit moins de deux mois et demi. Ce qui reviendrait à 70 jours en 2010, sachant que Ramadan recule de 11 jours par an. Résultat: un décalage horaire important avec les pays de l’UE, principaux clients et fournisseurs. Il s’agit de deux heures du mois d’avril au mois de juin et d’une heure du mois de juin au 21 août, puis de deux heures du 22 août au 25 octobre 2009. Difficile donc pour les exportateurs de s’y retrouver. Hassan EL ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc