×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)
Affaires

Holcim primé pour son engagement sociétal

Par L'Economiste | Edition N°:2658 Le 23/11/2007 | Partager

. Le cimentier récompensé par la fondation Suisse Maroc pour le développement . L’entreprise mène un programme important d’essaimageL’engagement de la filiale marocaine du cimentier suisse Holcim dans le développement durable est réel. L’entreprise vient de décrocher le prix d’excellence de la Fondation Suisse Maroc pour le développement durable.(1)Face à la surexploitation des dunes de sable dans la région de Benslimane, Holcim Maroc a procédé à la production au niveau de sa carrière naturelle d’un sable de concassage lavé aux normes de qualité des sables à béton. «Le but est de faire face à une catastrophe écologique due à l’exploitation souvent informelle», explique Dominique Drouet, président du directoire d’Holcim Maroc.Afin de recycler les eaux utilisées pour le lavage de sable, l’entreprise a mis en place une station de traitement d’eau. Elle a aussi installé un module de traitement (de sable) afin d’effectuer une séparation liquide/solide en investissant 4 millions de DH. Le cimentier s’est engagé aussi dans la reforestation d’une parcelle de 200 ha mitoyenne de la plateforme de regroupement et de prétraitement de déchets à El Gara (province de Settat). «Ceci s’accompagnera de la plantation de 200.000 graines cultivées dans une pépinière sur place» ajoute Drouet.L’engagement environnemental de l’entreprise ne s’arrête pas là. «Nous avons mis en place une plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets industriels», rappelle Drouet. Toujours à El Gara, la première phase du projet «atelier de déchiquetage des déchets solides et atelier de stockage et prétraitement des déchets liquides» a été réalisée avec un investissement de 44 millions de DH.Le cimentier est activement impliqué dans la création de micro-entreprises. Objectif: permettre à des sansemplois ou à ses salariés de développer une activité de transport de ciment ou de béton prêt à l’emploi (BPE). L’entreprise se porte garante auprès des banques pour l’octroi de prêts pour l’acquisition de camions à hauteur de 5.000.000 de DH. Elle les assiste également pour la constitution juridique des sociétés ainsi que pour l’élaboration des comptes ou d’achat de matériel. Afin d’augmenter le nombre de rotations et maximiser la rentabilité des bénéficiaires, le cimentier a mis en place au départ des sites de vente un système de planification des livraisons de BPE. Cet engagement initié en 2005 a profité jusqu’à fin mars 2007 à une cinquantaine de bénéficiaires. Une dizaine de dossiers sont en cours de traitement. Aux alentours des sites de production, Holcim procède depuis cinq ans déjà à la distribution de fournitures scolaires au profit des élèves démunis. Elle entend aménager les infrastructures des écoles autour de ces sites. A cela s’ajoute l’engagement de construire des cantines et des blocs sanitaires au niveau des unités scolaires de la province de Moulay Yacoub avec une participation de 900.000 DH.


Autres implications

Le cimentier a participé à la création du Géoparc du M’Goun (région d’Azilal) qui consiste en un espace protégé incluant la population locale et protégeant différents sites géologiques menacés (www.leconomiste.com). Il assure le financement de l’aménagement des sites d’Iminiffri, Iwariden (400.00 DH) et Ibakliwn (200.000DH). Avec le Groupe d’ornithologie du Maroc central (Gomac), Holcim va répertorier les différentes espèces d’oiseaux existant au Royaume. Ce travail sera publié sous forme d’un guide scientifique illustré. Pour le financement des 5 années de recherche, 250.000 DH ont été déboursés. L’édition aura un coût de 240.000 DH. Jalal BAAZI------------------------------------------------------------------------- (1) La remise du prix a eu lieu le 16 novembre à Genève en marge du deuxième Symposium économique sur le thème «L’investissement socialement responsable au Maroc»Autres implications

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc