×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Holcim double son bénéfice net sur 9 mois

    Par L'Economiste | Edition N°:2647 Le 08/11/2007 | Partager

    . Pour 2007, un résultat record est en vueLe cimentier suisse Holcim, numéro deux mondial du secteur après le français Lafarge, a doublé son bénéfice net lors des neuf premiers mois de l’année et promis mercredi un résultat record pour l’ensemble de l’exercice. Holcim a dégagé un bénéfice net de 2,3 milliards d’euros entre janvier et septembre, soit une hausse de 97,8% par rapport à la même époque de 2006 selon un communiqué du groupe. Pour l’ensemble de 2007, «un résultat record est en vue», a assuré le cimentier, qui compte dépasser son objectif de croissance de 5% du résultat d’exploitation. «Malgré le ralentissement de certains marchés, les acquisitions des dernières années et le programme d’accroissement des capacités et des gains d’efficacité donneront au groupe un élan accru au cours des années qui viennent», a promis Holcim. «Le BTP mondial reste robuste, particulièrement dans les pays émergents», s’est félicité le groupe, citant l’urbanisation croissante, la pénurie de logements et le besoin d’infrastructures qui soutiennent la demande. Dans ce contexte porteur, le chiffre d’affaires a augmenté de 15,8% à 20,3 milliards de francs. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a augmenté de 119,3% à 3,3 milliards, un résultat meilleur que prévu par les analystes qui tablaient en général sur 3,15 milliards. Région par région, le chiffre d’affaires a progressé de 40% sur neuf mois en Asie et de 7,7% en Amérique latine mais a reculé de 2,3% en Amérique du Nord, plombé par la crise de l’immobilier, et de 5,2% en Afrique et Moyen-Orient. En Europe, qui représente le tiers du chiffre d’affaires du groupe, les ventes ont augmenté de 23,3%, portées notamment par la bonne santé du BTP en France et au Royaume-Uni.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc