×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Heure d’été: Comment ça marche

    Par L'Economiste | Edition N°:2772 Le 08/05/2008 | Partager

    . Importantes économies d’énergie. Meilleure synchronisation avec l’Europe C’est fait, le Maroc va passer à l’heure d’été dans la nuit du samedi 31 mai à minuit. L’heure légale officielle sera avancée de soixante minutes. Le retour à la normale se fera à compter du dimanche 28 septembre prochain à minuit, en retardant l’heure de soixante minutes. Cette décision vient d’être rendue publique par le décret n°2-08-224. Les montres seront donc avancées de soixante minutes et une heure de sommeil sera perdue. Lors du passage à l’heure d’hiver, les montres seront au contraire retardées de soixante minutes et une heure de sommeil sera gagnée. Rappelons que l’année dernière, après moult concertations, le principe d’horaire d’été n’avait pas été retenu au Maroc. En tout cas, les défenseurs de ce système pensent qu’il comporte de nombreux avantages, en particulier en ce qui concerne la réduction de la consommation d’énergie. D’ailleurs, l’Office national de l’électricité (ONE) a pesé de tout son poids pour faire adopter la mesure. Il s’agit même d’un des axes de son programme de réduction de la consommation d’électricité, intitulé «Demand Side Management». Cette mesure va contenter également les opérateurs économiques, qui pourront mieux maîtriser leur consommation d’énergie, surtout si l’on prend en compte l’augmentation du prix des hydrocarbures sur les marchés internationaux et ses retombées directes sur le budget de l’Etat. L’heure d’été présente par ailleurs un autre avantage. Celui d’une journée plus longue, ce qui encourage la consommation des ménages et le développement du tourisme. A cela, il convient d’ajouter, comme atout de ce système, une meilleure synchronisation, en termes d’échange, avec l’Europe, principal partenaire commercial du Maroc. A l’issue de cette période d’essai de quatre mois, une évaluation du système sera faite pour décider soit de son extension à toute l’année, soit de son application en été seulement, soit de son abandon. Le Maroc s’aligne donc sur ce qui se pratique un peu partout dans le monde. Rappelons que c’est à la suite du choc pétrolier de 1973 que la France, par exemple, avait décidé d’instituer cette mesure, avec comme objectif de réaliser des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage notamment. Et ceci en faisant correspondre les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement.


    Quid de l’Europe et des USA?

    L’heure d’été est un régime utilisé par un grand nombre de pays consistant à ajuster l’heure locale officielle, généralement d’une heure, par rapport au fuseau horaire standard pour les périodes du printemps, de l’été et du début de l’automne.Pour l’Europe (sauf l’Islande), la période s’étend par décret du dernier dimanche de mars au dernier dimanche d’octobre. Chaque pays est libre de suivre ou non ce changement (si oui, par contre, il doit le faire à la date fixée) et de choisir comme heure d’hiver une heure calée sur le méridien de son fuseau horaire comme la Grande-Bretagne et le Portugal ou de la décaler d’une heure comme la France.Pour l’Amérique du Nord, et à partir de 2007, cette période estivale débute dans la nuit du deuxième dimanche de mars, tandis que le retour à l’heure normale se fait le premier dimanche de novembre. Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc