×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Hausse des arrivées de Canadiens vers le Royaume

Par L'Economiste | Edition N°:991 Le 06/04/2001 | Partager

. Selon l'ONMT, les résultats auraient pu être meilleurs si la RAM n'avait pas supprimé le vol direct Casablanca-Montréal. 835 agences de voyages canadiennes ont été touchées par une campagne promotionnelleLES Canadiens ont été peu nombreux à se rendre au Maroc au cours de l'an 2000. D'après un rapport de la délégation de l'Office National Marocain de Tourisme (ONMT) à Montréal, quelque 34.300 Canadiens ont visité le Royaume en 2000, ce qui ne représente que 0,72% par rapport à l'ensemble de ceux qui ont effectué des départs à l'étranger. Malgré ce faible chiffre, le nombre des arrivées en provenance de ce pays a entregistré une hausse de 11,7% en 2000 par rapport à 1999.Selon la délégation, cette légère performance est le fruit des efforts promotionnels réalisés sur place et de l'augmentation des dépenses consacrées au tourisme par le Canadien moyen. «La situation aurait pu être meilleure si la RAM n'avait pas supprimé le vol direct Casablanca-Montréal«, indique le même rapport. Les membres de la délégation affirment avoir mené de nombreuses opérations publicitaires pour promouvoir le produit Maroc et ce, malgré le faible budget qui leur a été alloué. Ainsi, des stands ont été aménagés dans les 4 salons du tourisme qui se sont déroulés sur le territoire canadien au cours de l'année dernière. De plus, les responsables marocains ont organisé, en collaboration avec un tour-opérateur canadien, une tournée d'une semaine en mai 2000 pour démarcher quelque 835 agences de voyages. «Le Maroc continue à se battre, en étant programmé par plus de 30 tour-opérateurs«, souligne le rapport. Les circuits proposés sont quelquefois combinés à l'Espagne, le Portugal et la Tunisie. Les itinéraires comprennent souvent la station balnéaire d'Agadir, la ville impériale de Marrakech et le grand Sud, qui suscite un intérêt non négligeable chez les amateurs de dépaysement et d'aventure. De plus, le créneau golf se développe pour répondre à la demande des 4,9 millions de Canadiens qui pratiquent ce sport. L'intérêt grandissant pour ce créneau a incité Exotic Tour et Sultana Tour, deux tour-opérateurs qui programment le Maroc, à inclure les produits glofiques marocains dans leurs brochures. A noter que cette légère augmentation des départs de Canadiens à destination du Royaume a été enregistrée dans un climat de forte concurrence. Le principal concurrent du Maroc est l'Egypte, qui alloue un important budget à la promotion. Depuis janvier 2001, la compagnie Egypte Air assure la liaison Montréal-Le Caire deux fois par semaine. La concurrence que constituent Les Caraïbes et l'Amérique du Sud, très prisés par les Canadiens, n'est pas des moindres. Ces destinations présentent l'avantage de disposer d'un climat chaud assuré, au cours de la saison hivernale et proposent souvent des tarifs très compétitifs.


Un marché en progression

Sur une population de 30,5 millions d'habitants, environ 4,3 millions de Canadiens ont visité un pays autre que les USA en 2000. Ils ont dépensé 1.385 dollars par voyageur. Les principales régions émettrices de touristes sont l'Ontario (avec 48,4% des départs), le Québec (19%) et la Colombie britannique (16,8%). Ce marché touristique a connu ainsi une progression des départs à l'étranger de l'ordre de 4 à 5%. D'après des études, cette tendance se poursuivra et le consommateur canadien augmentera ses dépenses de voyage.Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]com
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc