×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Hausse de la population

    Par L'Economiste | Edition N°:1682 Le 13/01/2004 | Partager

    L'UE avait une population de 380,8 millions d'habitants au 1er janvier 2004. La population de la zone euro est estimée à 306,9 millions, et celle des 10 pays adhérents à 74,1 millions. C'est ce qui ressort des premières estimations démographiques pour 2003, publiées vendredi 9 janvier par Eurostat, l'Office statistique des Communautés européennes. En 2003, la population de l'UE a augmenté de 3,4‰, en raison d'un accroissement naturel de la population (naissances vivantes moins décès) de +0,8‰ et d'une migration nette de +2,6‰. En revanche, et malgré un taux de migration nette de +0,4‰, la population des pays adhérents a reculé de 0,8‰ du fait d'un accroissement naturel négatif (-1,2‰). Le nombre de naissances vivantes devrait être de 4,03 millions dans l'UE, ce qui représente environ 1,1% de plus qu'en 2002, le plus bas niveau alors enregistré depuis la guerre. En 2003, il est attendu que les effets du vieillissement de la population commencent à surpasser l'effet de la baisse des taux de mortalité dans l'UE, le nombre des décès s'établissant à 3,74 millions, soit 64.000 de plus qu'en 2002.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc