×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Hassan Darsi expose à L’Atelier 21

    Par L'Economiste | Edition N°:3124 Le 08/10/2009 | Partager

    . Une série de photographies sur la Corniche de Casablanca. Un livre sur l’artiste vient de paraître, il est disponible à la galerie HASSAN Darsi expose actuellement à L’Atelier 21, une galerie ouverte il y a quelques mois par Aïcha Amor, ancienne directrice de la Communication à la Société Générale, et Aziz Daki, un des rares critiques d’art de la place. Le vernissage qui s’est tenu mardi 6 octobre a attiré beaucoup de visiteurs, curieux de connaître les dernières réalisations du talentueux artiste. L’exposition, qui compte une trentaine d’œuvres, restera ouverte jusqu’à fin octobre. Les œuvres exposées sont proposées à des prix variant entre 8.000 et 100.000 DH.

    Terrain de prédilection
    En fait, l’artiste propose une série de tableaux qui se ressemblent. Ce sont des photographies en noir et blanc prises sur la Corniche de Casablanca à des moments où la marée est haute. La plupart de ces jolies œuvres montrent Casablanca en arrière-plan. L’originalité de ces tableaux c’est que l’artiste a ajouté des sérigraphies dorées, une technique qui consiste à déposer une mince couche d’encre sur de l’aluminium. «L’aluminium permet de valoriser l’œuvre. Il est souvent utilisé pour la fabrication d’objets précieux», explique l’artiste. Si ce dernier a choisi Casablanca, c’est parce que cette ville où il est né constitue pour lui son terrain de prédilection. Il y a d’ailleurs mené divers projets culturels et artistiques à l’Hermitage, au globe Zevaco et au zoo de Aïn Sebâa entre autres. «J’ai fait le choix de faire de Casablanca un sujet d’exploration et de production artistiques. L’intérêt est aussi de faire de cette ville un pôle d’intérêt», souligne-t-il. A côté de cette série de tableaux, l’artiste présente aussi une série «dents de sagesse». Réalisées à partir de résine de polyester et de feuille d’or, elles ne manquent pas d’originalité. «La dorure sur la dent de sagesse devient comme paysage par son agrandissement démesuré, comme le paysage de la vague devient autre chose après son passage à la dorure», explique encore Hassan Darsi. Ce dernier expose aussi une série de tanks explosés reproduits en petite échelle, toujours avec des couvertures dorées. Une installation vidéo permet aussi au visiteur de visualiser et entendre une explosion de tank. Par ailleurs, un livre regroupant des photos, des témoignages et des explications sur le travail de Hassan Darsi a été présenté au public lors du vernissage. Vendu à 150 DH, il remplace les traditionnels catalogues et revient sur une partie importante du travail de cet artiste, que l’on ne présente plus. A noter enfin que Hassan Darsi poursuit ses activités à «La Source du Lion», une association qu’il a fondée il y a quelques années avec son épouse Florence Renault. Nadia BELKHAYAT
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc