×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Société

Handicap en Liberté intensifie son programme

Par L'Economiste | Edition N°:2887 Le 23/10/2008 | Partager

. Distribution d’un important lot de fauteuils roulants. Démarrage du projet «Handi livres», début novembre L’association française Handicap en Liberté ne s’offre aucun répit. Aussitôt une opération bouclée, qu’elle se lance dans un nouveau projet. Ainsi, après les distributions de fauteuils roulants à Casablanca et Tiznit en juin dernier, les bénévoles de l’association sont revenus au Maroc, avec un container plein de chaises roulantes. Celles-ci ont été distribuées aux nécessiteux de trois communes casablancaises: Hay Mohammadi, Aïn Sebaâ, Roches Noires et Hay Hassani. Près de 200 personnes à mobilité réduite ont été ciblées par cette opération caritative qui s’est déroulée sur deux jours, la semaine dernière, aux Provinces de France. Rappelons que les bénéficiaires ont été recensés par les services sociaux des préfectures concernées. Pour cette nouvelle mission, l’association -créée en 2002 pour venir en aide aux handicapés moteurs et psychomoteurs des milieux défavorisés- s’est entourée de bénévoles français et marocains. «A chaque fois, l’émotion est au rendez-vous quand les bénéficiaires retrouvent le sourire, une nouvelle mobilité et une promesse d’autonomie», souligne Jacky Huon, président de l’association. Depuis, la première opération en 2005, près de 1.500 fauteuils ont été distribués ainsi que des camionnettes aménagées, des lits médicalisés, des béquilles, des déambulateurs, etc. Selon Handicap en Liberté, on pourrait faire mieux. Mais les frais de transport coûtent cher. «C’est pourquoi nous cherchons des partenaires marocains pour prendre en charge l’importation de matériel de la France vers le Maroc», souligne Michel Leroux, membre de l’association au Maroc. Par ailleurs, des projets d’ateliers des fauteuils roulants sont aussi au programme. Le premier est déjà opérationnel à Essaouira. « C’est un volet particulier que Handicap en Liberté tient à mener jusqu’au bout. En effet, les conditions d’utilisation sont difficiles au Maroc et si le fauteuil n’est pas entretenu, il se dégrade très vite», indique-t-on à l’association. Une nouveauté aussi, le projet «Handi livres» qui démarre début novembre avec la mise en place de 5 bibliothèques composées d’œuvres françaises. L’action sera pilotée par Abdellah Garbi, ex-recteur de l’Académie d’El Jadida, Gérard Costard et Loïc Richard. Un lot de près de 2.000 ouvrages a été remis par le Conseil général d’Ille-et-Vilaine et mis à la disposition de lycées marocains. Enfin, la caravane «Handi Lu Net» sillonnera le Maroc pendant un mois afin d’équiper les enfants déficient visuels. J. R.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc