×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Halab dévoile ses cartes

Par L'Economiste | Edition N°:1160 Le 07/12/2001 | Partager

De notre correspondant à Tanger, Ali ABJIOU. Le wali de Tanger réussit sa première sortie médiatique après la remise de son rapport au Souverain. Son plan d'action, dont il vient de dévoiler les grandes lignes mardi dernier, s'attache à améliorer la vie du citoyen et à assurer un meilleur développement économique et socialAméliorer la gestion de l'espace urbain, simplifier les procédures administratives et veiller à la réalisation des projets en cours dans la région, telles sont les grandes lignes du programme d'action que se propose de mener le wali de la région Tanger-Tétouan, Mohamed Halab. Lors de sa première réunion avec la presse depuis la présentation de son rapport à Sa Majesté le Roi, le wali a tenu à informer le public des lignes directrices qui guideront la conduite de la wilaya, l'occasion ayant servi aussi à connaître l'état d'avancement de bon nombre des projets de la région. Afin d'assurer la continuité avec le passé, ce programme d'action se base d'abord sur la continuité. En effet, le programme concède une importance particulière au suivi et à l'aboutissement des grands projets de la région. Des projets tel le branchement de la région au réseau autoroutier national qui tarde depuis des années à se réaliser. Le wali a tenu à rassurer les présents et a précisé que le tronçon Sidi El Yamani-Asilah sera prêt pour fin mai, c'est-à-dire qu'il sera opérationnel avant l'été 2002.D'autre part, il a annoncé en avant-première le démarrage des travaux du tronçon Tanger-Asilah dès janvier prochain. Afin d'accélérer le rythme du travail, le wali a ajouté que le groupement turc de BTP choisi travaillera des deux côtés du tronçon, ce qui réduira la durée du chantier. Un autre des projets que les habitants de la ville de Tanger attendent depuis des années reste celui du dédoublement de la route de Cap Spartel (la RS 701) dont les travaux ont été lancés à maintes reprises, mais qui tarde encore à être finalisé. Halab entend mettre en place un plan de circulation permettant de soulager la ville qui, en été, connaît une situation dramatique. Tanger dispose, en effet, d'un plan de circulation mais qui date de 1975. En outre, la ville souffre d'un manque en matière de parkings, situation qui ne s'arrange pas avec les parcmètres installés récemment (voir www.leconomiste.com), tellement le volume du trafic est important au centre-ville. Dans ce sens, une enveloppe budgétaire de près de 6 millions de DH a été prévue pour la concrétisation de ce projet. Un autre axe non moins important pour Halab reste l'amélioration de la gestion de l'espace urbain. Entre autres dossiers brûlants, se trouve celui de l'habitat clandestin, un fléau dont Tanger souffre en particulier, vu son caractère de ville cible des flux migratoires internes. 141 millions de DH sont destinés aux projets de Mesnana, M'Ghogha et Sania, intéressant plus de 6.800 ménages. Le wali a tenu à préciser que le taux de réalisation atteint, pour ce projet, est de 95% au niveau de l'assainissement et 45% au niveau des travaux de voirie. De même, à Asilah, une opération de restructuration du quartier Ras Sakkaya a été lancée dernièrement, pour un montant avoisinant les 6 millions de DH et qui permettra d'améliorer les conditions de vie de 688 familles.Un autre projet dont la convention de partenariat est en cours de finalisation reste la revalorisation de l'ancienne médina de Tanger. D'un montant total de 5 millions de DH, budget prévu par le ministère de l'Habitat, qui sera complété par des apports de l'Agence de Développement du Nord, la Commune de Tanger ainsi que le ministère des Affaires culturelles. Il s'agira, essentiellement, de restaurer et renforcer divers éléments architecturaux de la médina, fontaines, places publiques, mais surtout remparts et murailles.


Plus de 1.200 transporteurs clandestins à Tanger

Le wali s'est dit satisfait des prestations de la société en charge du transport urbain. Même si, tient-il à préciser, il reste encore à améliorer certains détails, telle la construction d'abribus, qui tarde encore et le maintien du rythme de renouvellement de la flotte. A terme, cette dernière devrait atteindre près de 85 bus. D'autre part, dans un mea culpa, le wali a affirmé qu'il restait encore à assurer un meilleur contrôle des transporteurs clandestins, dont il a estimé le nombre à près de 1.200 entre estafettes de tout type de véhicules légers. . Préparer la saison estivaleLa prestation de Halab devant les journalistes de la ville de Tanger a permis de découvrir les traits d'une personnalité fort disposée à traiter les dossiers de la ville et de la région avec le sérieux et le pragmatisme qu'il faut, mais surtout avec une approche nouvelle. Vu que les problèmes de Tanger se multiplient en été, Halab a ainsi avancé l'idée de voir cette dernière «digérer» à l'avance la saison estivale. «Il faut que Tanger se prépare à l'avance pour la saison d'été», affirme le wali de Tanger, une préparation à l'image de ce qui se fait pour la campagne MRE. Une idée simple mais qui pourrait faciliter la vie des citoyens et des visiteurs de la ville. De même, des ateliers de suivi des dossiers relatifs aux grands chantiers de la ville ont été mis en place: il s'agit de celui concernant les marchands ambulants, relevant directement de la wilaya, de la propreté de la ville, de la réhabilitation de la médina, des zones touristiques, de l'embellissement des pénétrantes, du suivi du recouvrement des collectivités locales ainsi que de l'habitat insalubre et social. Ce dernier sera présidé par Aziz Benmlih, directeur de l'Agence urbaine de Tanger.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc