×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Supplément Télécommunications

GSM: 120.000 branchés seulement en cinq ans
Par L'Economiste | Edition N°:531 Le 17/06/1999 | Partager

· Encore faible, le nombre des utilisateurs va augmenter avec la carte prépayée

· Baisse cumulée des frais d'abonnement de 62%: de 400 à 150DH


Ils sont près de 120.000 à être abonnés au réseau téléphonique mobile d'Itissalat Al-Maghrib (IAM). Mis en service au Maroc en avril 1994 à l'occasion de la Conférence du GATT à Marrakech, le GSM a connu depuis une évolution jugée faible aussi bien au niveau des abonnements que de la politique tarifaire. Le parc des abonnés a connu une augmentation, passant de 4.675 abonnés à fin 1994 à près de 20.000 en 1995. Une année plus tard, le parc était de 33.421 abonnés. Chiffre qui sera doublé en 1997. Durant l'exercice dernier, le parc a crû de 57%. Il est passé de 74.472 à 116.645 abonnés. Il a généré 814 millions de DH de chiffre d'affaires. A Hay Riad à Rabat au siège d'IAM c'est le branle-bas de combat sur ce segment. L'opérateur national se fixe comme nouvel objectif de fidéliser ses clients et en gagner d'autres. Il dédie partiellement son investissement de 1999 au développement de ce produit (plus d'un milliard de DH).

En effet, même si la téléphonie mobile a été introduite depuis cinq ans, elle n'a pas connu un grand essor. Aujourd'hui, les coûts constituent un frein majeur pour "la démocratisation" du GSM au Maroc et ce, malgré les différentes baisses tarifaires opérées par IAM. Quelque 150 DH depuis le 16 juin. Les coûts mensuels d'abonnement ont connu également une baisse cumulée de 62%, passant de 400 dans les premières années à 150 DH il y a quelques jours. Outre les prix, la qualité du réseau constitue un autre frein au développement de la téléphonie mobile. L'opérateur a d'ailleurs lancé un programme d'extension du réseau. Objectif, densifier davantage les zones déjà couvertes et étendre la couverture à des régions éloignées non encore desservies. 150 stations de base supplémentaires ont été mises en service en 1998. Elles se sont ajoutées aux 160 stations existantes. Avant la fin de l'année, l'opérateur disposera de 600 stations de base mobiles. Enfin la qualité du service constitue également un point faible. Conscient de ces faiblesses, l'opérateur public ne compte pas rester les bras croisés. Ses responsables l'ont d'ailleurs exprimé clairement. "Avant, nous nous sommes attaqués à l'infrastructure. Maintenant, le nouveau défi est d'offrir un meilleur service orienté vers le client".

Il concocte en coulisses des formules capables de hisser sensiblement le parc des abonnés, dont notamment la carte prépayée, mais aussi les formules de package... La carte prépayée pourrait changer toutes les données. Elle a fait ses preuves partout dans le monde. D'un autre côté, les prévisions les plus faibles concernant les réalisations d'un second opérateur GSM parlent d'un potentiel de plusieurs centaines de milliers d'abonnés. Les candidats à la seconde licence promettent d'ailleurs tous la démocratisation du GSM. Tous affirment avoir préparé une stratégie commerciale pour atteindre cet objectif.

Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc