×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Politique

Elections Européennes: Le Parlement a viré à droite
Par L'Economiste | Edition N°:531 Le 17/06/1999 | Partager

· Pour la première fois depuis 20 ans, le PPE (parti de droite) ravit la première place au PSE (socialiste) au Parlement européen


Plusieurs surprises ont caractérisé les résultats des élections au Parlement européen élu au suffrage direct. Première surprise, la victoire des démocrates-chrétiens et de leurs alliés réunis au sein du Parti Populaire Européen (PPE), sur leurs rivaux du Parti des Socialistes Européens (PSE). Les partis socio-démocrates et socialistes perdent ainsi leur traditionnelle position de premier parti au Parlement européen. La deuxième est le niveau record du taux d'abstention des Européens, qui dénote d'une indifférence, voire d'une désaffection des citoyens européens envers un Parlement élu directement. Seulement 43% d'entre eux en moyenne se sont rendus aux urnes. Les Britanniques ont battu tous les records d'abstentionnisme (avec 24% de taux de participation).
Les chrétiens-démocrates vont désormais constituer le premier groupe du Parlement européen. Sa composition finale fera encore l'objet d'intenses tractations d'ici l'ouverture de la prochaine session parlementaire le 20 juillet. Le PPE estime pouvoir tabler sur environ 230 sièges dans la nouvelle assemblée, contre 201 au Parlement sortant. Il compte ainsi bénéficier de 50 sièges d'avance sur le PSE. Il se place devant son rival pour la première fois en vingt ans d'histoire.

En fait, le PPE a principalement bénéficié de la défaite des travaillistes (Labour de Tony Blair) au Royaume-Uni et dans une moindre mesure de celle du SPD (Parti Social Démocrate de Gerhard Schroëder) en Allemagne. En France par contre, le Parti Socialiste est arrivé en tête. La droite s'est avérée en pleine déroute, faible et complètement éclatée. Le RPR (celui du Président Jacques Chirac) s'est effondré. En Belgique, l'effet "dioxine" a fait des Verts les seuls gagnants. Ailleurs, les socio-démocrates au pouvoir étaient vainqueurs en Suède, en Autriche et au Portugal. En Grèce, le parti conservateur d'opposition de droite ravit la première place au Parti Social gouvernemental, alors qu'en Finlande les conservateurs sortent vainqueurs. Aux Pays-Bas, l'opposition chrétienne-démocrate de droite est arrivée en tête, alors qu'au Danemark les libéraux l'emportent et sont talonnés par les Eurosceptiques.
Les élections européennes ont été marquées par ailleurs par la forte proportion d'Eurosceptiques et la montée des Verts.
Le Groupe des Verts au Parlement européen devrait en effet nettement progresser et passer de 26 députés à 36 ou 37.
Les Verts ont notamment progressé en France, mais aussi aux Pays-Bas, en Finlande, en Belgique et au Royaume-Uni. Pour ce qui est des Eurosceptiques, deux groupes sont rivaux. Il s'agit de l'Union Pour l'Europe, dominé jusqu'à présent par les néo-gaullistes français du RPR, et les indépendants pour l'Europe des nations, où se retrouvent des élus anti-européens de plusieurs pays.

Nadia BELKHAYAT (AFP)



Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc