×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Agriculture

    Plan antisécheresse: le Ministère dresse un premier bilan
    Par L'Economiste | Edition N°:585 Le 01/09/1999 | Partager

    · Les engagements réalisés totalisent plus de 1,8 milliard de DH
    · Des mesures structurelles attendues avant la mi-septembre

    En attendant les mesures structurelles promises par M. Habib El Malki début septembre, le plan antisécheresse mis en place par son Département se poursuit normalement. C'est en tout cas ce qu'indique un communiqué du Ministère de l'Agriculture, diffusé en fin de semaine dernière. Réagissant à des critiques formulées par la presse, l'équipe de M. El Malki a promptement dressé l'état des lieux relatif à l'exécution du programme de lutte contre les effets de la sécheresse.
    Au 23 août, indique le communiqué, les engagements réalisés en matière d'eau potable, de sauvegarde du cheptel et d'emploi ont totalisé 1.854 millions de Dirhams, soit 73% du montant global. Les réalisations vont donc bon train.

    1.800 chantiers ouverts


    Dans le domaine de l'emploi, il est indiqué que près de 1.800 chantiers, sur les 3.425 prévus, ont été ouverts. Les journées de travail correspondantes sont évaluées par le Ministère à près d'un million. Par ailleurs, il est attendu dans les semaines suivantes une accélération du rythme de création d'emplois, pour atteindre l'objectif fixé au départ, soit 13,9 millions de journées de travail créées.
    Concernant le traitement du surendettement des petits agriculteurs, près de 12.000 dossiers ont été assainis. En outre, l'enveloppe financière destinée à cette opération sera mobilisée au fur et à mesure de l'octroi de nouveaux prêts au profit des bénéficiaires. Pour l'approvisonnement en eau potable, le Ministère indique qu'ucune pénurie grave n'a été notée.

    Losange


    Présenté en juin dernier, le programme antisécheresse élaboré par le Conseil Interministériel Permanent du Développement Rural mobilise une enveloppe globale de 3,538 milliards de DH.
    Ce programme s'articule autour d'un losange à quatre composantes: alimentation en eau potable, sauvegarde et protection du cheptel, création d'emplois en milieu rural et traitement de l'endettement des petits agriculteurs. Comme annoncé par M. El Malki, il est prévu d'examiner avant la mi-septembre les différentes mesures et dispositions devant contribuer à la relance des activités agricoles au cours de la prochaine campagne. "L'objectif est d'arriver à réaliser une récolte minimale de 50 à 60 millions de quintaux chaque année quelles que soient les conditions climatiques", avait-il annoncé lors de la présentation du plan. Le pari sera-t-il tenu?

    Ghassan KHABER

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc