×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Grosse opération de promo Land Rover

Par L'Economiste | Edition N°:2415 Le 05/12/2006 | Partager

. Le constructeur britannique présente ses derniers modèles. Plus de 600 journalistes invités à EssaouiraEssaouira n’aura jamais été aussi animée pour un mois de novembre. Une période pourtant considérée par des professionnels touristiques comme étant la basse saison. Mais le constructeur automobile britannique Land Rover a choisi la capitale des Alizés pour présenter sa dernière collection de 4x4, le Freelander 2 et la Range Rover Sport TDV8. Des véhicules très haut de gamme et considérés comme «les aristocrates» du tout-terrain. En plus des techniciens et des instructeurs, près de 600 journalistes venus du monde entier sont au rendez-vous donné par le constructeur du 1er novembre au 15 décembre. 15 chaînes de télévisions couvrent l’opération. «Le relief escarpé de l’arrière-pays d’Essaouira offrent des conditions rêvées pour les essais et les présentations de nos nouvelles voitures», souligne Chris Parsons, responsable à Land Rover. Par ailleurs la société britannique n’a pas lésiné sur les moyens. Elle a mobilisé:12 poids lourds transportant une centaine de véhicules Range Rover, Freelander, Discovery et des fourgons qui ont transité par le port de Tanger ont été mobilisés. Les invités arrivent via les aéroports de Casablanca, de Marrakech et d’Essaouira. Des circuits sont organisés tous les jours dans la région. De fait, il y a plusieurs semaines, des experts ont sillonné la zone afin de faire des relevés géographiques et topographiques. Les hôteliers et les restaurateurs de la ville et de l’arrière-pays se frottent les mains. Les affaires marchent bien. Plus d’une vingtaine d’emplois directs ont été aussi créés, notamment dans les secteurs de la traduction et de la sécurité. Pour cette opération, la société Land Rover a investit près de 25 millions de dirhams. Mohamed RAMDANI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc