×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Gros appétits catalans

    Par L'Economiste | Edition N°:2753 Le 10/04/2008 | Partager

    . Plusieurs ateliers sectoriels pour des rencontres B to B . Alliance TangerMed et port de Barcelone. Protocole avec la CGEM pour promouvoir la PMELa mission institutionnelle de la Catalogne au Maroc s’est poursuivie hier mercredi par une rencontre économique tenue à Casablanca (www.leconomiste.com). Cette dernière a été marquée par la présence de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, le président du gouvernement de la Catalogne José Montilla, Salaheddine Mezouar, ministre des Finances et Moulay Hafid Elalamy, président de la CGEM. Tourné vers le potentiel de la coopération entre la Catalogne et le Maroc dans les secteurs émergents, la rencontre a été l’occasion de présenter aux opérateurs économiques et aux investisseurs venus en masse, les opportunités d’investissement au Maroc. Au programme: des ateliers sectoriels qui ont regroupé des professionnels du tourisme, transports, agro-industrie, services, bâtiment et ingénierie. Mohamed Chérif, de CDG développement, n’a pas manqué de rappeler l’évolution rapide du secteur de l’ingénierie qui sera de l’ordre de 8 à 10% par an d’ici 2012. «Ce secteur représente quelque 800 bureaux d’études et un chiffre d’affaires de 3 milliards de DH en 2007. Cependant, seul 30% de ce chiffre est traité par des sociétés d’ingéniering nationales, le reste l’est à travers des bureaux internationaux», indique-t-il. Pour le succès des relations commerciales, il faut prendre le temps de connaître et de se familiariser avec l’environnement économique du pays, selon José Rivera, directeur d’Idom Barcelone, entreprise d’ingénierie, d’architecture et de consulting, présent au Maroc depuis 9 ans.Cette journée a été aussi marquée par la signature d’un accord entre l’autorité portuaire de Barcelone et TangerMed. Celui-ci vise à lancer de nouvelles lignes maritimes entre les 2 infrastructures. «Ce contrat comprend également un axe important, celui de l’aide aux entreprises dans leur implantation au niveau du port, ce qui donnera un nouveau souffle aux flux commerciaux entre les 2 rives», indique, pour sa part, Saïd El Hadi, président du directoire de TangerMed. En parallèle, un contrat opérationnel a été passé entre 2 développeurs logistiques, Cilsa et Medheb. Ce sont 50.000 hectares proposés en location que le développeur espagnol Cilsa aménagera au profit des entreprises qui s’implanteront à proximité du port de TangerMed. Le président du port de Barcelone, Jordi Valls i Riera, a précisé l’importance de ce port vu sa position géographique, au carrefour des échanges mondiaux. Par ailleurs, un protocole d’accord a été signé entre la CGEM et la Pimec (Petite et moyenne entreprise de Catalogne). L’accord engage les 2 parties à favoriser la promotion des PME au Maroc et mettre en relation d’affaires les PME à travers des opérations promotionnelles. Il s’agit de la création d’une passerelle d’entreprises entre les deux organisations patronales. Jihane Kabbaj

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc