×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Grippe aviaire: Une commune au Vietnam sous haute surveillance

    Par L'Economiste | Edition N°:1984 Le 23/03/2005 | Partager

    . L’OMS s’inquiète et demande une enquête rapide Une commune du centre du Vietnam où un garçon de cinq ans a été testé positif à la grippe aviaire est sous haute surveillance après des informations faisant état d’une épidémie de grippe, ont indiqué mardi 22 mars des sources médicales. Les autorités sanitaires travaillent sur la commune de Chau Hoa, dans la province de Quang Binh, où un quotidien vietnamien a fait état de quelque 200 personnes touchées par une grippe suspecte. Le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Hans Troedsson, a estimé que ces cas méritaient de “faire l’objet d’une enquête rapide et profonde”. “Nous avons demandé une réunion d’urgence au ministère de la Santé”, a-t-il ajouté, en précisant qu’une équipe d’experts pouvait être envoyée sur place très rapidement si le gouvernement le souhaitait. Pham Sinh Quyet, un responsable du département provincial de la Santé, a indiqué qu’une équipe avait été envoyée samedi dernier dans la commune.“Le chiffre (des 200 personnes) semble être très exagéré. Nous n’avons découvert que très peu de personnes malades après l’examen de sept familles”, a-t-il estimé. “Nous avons découvert un cas suspect qui a été transféré à l’hôpital de Hué où des prélèvements seront effectués pour analyse à Hanoï”, a-t-il ajouté. La semaine dernière, le petit Hoang Trong Duong, 5 ans, originaire de cette commune, avait été testé positif au virus H5N1 de la grippe aviaire. Sa sœur, âgée de 13 ans, est morte le 9 mars avec des symptômes de la maladie, mais n’a jamais été testée. Tous deux ont été en contacts avec des poulets malades. Trente-quatre personnes au total ont été tuées au Vietnam par la grippe aviaire et 12 en Thaïlande depuis la fin 2003. Les experts craignent que le virus ne mute en une forme facilement transmissible entre humains et devienne capable de provoquer une pandémie mondiale. Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc