×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Grippe aviaire: L’OMS appelle au calme

Par L'Economiste | Edition N°:2121 Le 03/10/2005 | Partager

. Mais demande aux pays plus de vigilance L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé au calme vendredi 30 septembre face aux risques d’épidémie de grippe aviaire, au lendemain des déclarations du nouveau coordinateur mondial contre la maladie qui a évoqué un bilan possible de 150 millions de morts. Dick Thompson, porte-parole de l’OMS pour la lutte contre la grippe, a rappelé qu’il est impossible de prévoir quel pourrait être le bilan humain d’une éventuelle pandémie causée par la grippe aviaire. Celle-ci a tué 63 personnes en Asie depuis la fin 2003. Il faut rester prudent face aux différentes prédictions chiffrées car elles sont toutes fondées sur «des conjectures», a-t-il ajouté. «Nous ne devons pas nous laisser emporter par davantage de prédictions alarmistes», a déclaré le porte-parole. Jeudi 29 septembre, le Dr David Nabarro, un haut responsable de l’OMS, qui venait d’être nommé coordinateur des Nations unies pour la lutte contre la grippe aviaire, a estimé à New York que «l’ampleur de la mortalité (causée par une éventuelle pandémie) pourrait se situer entre 5 et 150 millions». Ce dernier chiffre est le plus élevé jamais évoqué par un responsable international. L’estimation officielle de l’OMS fait état d’un bilan qui pourrait être compris entre 2 et 7,4 millions de morts, mais ce n’est qu’un chiffre indicatif fourni aux pays membres pour les aider à préparer leurs stocks de médicaments et leurs plans de mise en quarantaine en cas de pandémie, a rappelé Thompson. L’OMS redoute une mutation du virus de la grippe aviaire qui pourrait se métamorphoser en virus transmissible entre humains, faisant des millions de victimes comme la grippe espagnole de 1918.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc