×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Grippe aviaire: Embargo sur le Canada

    Par L'Economiste | Edition N°:1724 Le 12/03/2004 | Partager

    . Détection d'une souche suspecte dans l'ouest du paysLa Commission européenne a annoncé la suspension jusqu'au 6 avril des importations par l'UE de volailles en provenance du Canada, suite à la détection d'une forme dangereuse du virus de la grippe aviaire dans un élevage de la Colombie-Britannique, dans l'ouest du Canada. La souche identifiée est différente de celle qui sévit actuellement en Asie. “En revanche, au vu du risque d'introduction de la maladie dans l'UE, une action immédiate est appropriée”, a déclaré l'exécutif européen dans un communiqué. L'embargo, décidé en urgence et avec effet immédiat par la Commission, porte sur les volailles vivantes, les viandes et produits de viande de volailles, les oeufs et les oiseaux. Les experts vétérinaires des Quinze se réuniront le 22 mars pour examiner la nécessité de nouvelles mesures.L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a pour sa part mis en garde jeudi les pays touchés par la grippe aviaire contre une reconstitution trop rapide des troupeaux, afin d'éviter une résurgence de l'épizootie. La FAO note dans un communiqué que, “deux mois après l'apparition de l'épizootie, certains pays prévoient déjà de déclarer certaines zones indemnes de la maladie et de reconstituer les troupeaux décimés par le virus”. L'Union européenne est notamment un gros importateur d'oeufs à couver en provenance du Canada. En 2003, 15 millions de ces oeufs ont été écoulés sur le marché européen, ce qui représente un tiers des importations d'oeufs à couver de l'Union et un montant d'échanges de 10,5 millions d'euros. L'UE a également importé l'an passé quelque 170.000 poussins ou dindonneaux d'un jour. (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc