×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Gestion des déchets solides: L'expérience allemande a séduit

Par L'Economiste | Edition N°:461 Le 11/03/1999 | Partager

· En Allemagne, les communes organisent le ramassage et le transport des déchets

· Le traitement et le stockage relèvent des arrondissements

· La production annuelle marocaine de déchets ménagers est estimée à 3,98 millions de tonnes


La première édition d'Enviro-Maroc 99, le salon maroco-allemand de l'environnement organisé du 8 au 10 mars, a séduit. Les participants parlent d'une véritable réussite. Outre la présentation des nouveaux procédés, le salon a permis à travers les conférences et débats programmés d'éclairer les participants marocains sur les expériences de leurs homologues allemands en matière de protection de l'environnement. Le principal thème abordé lors de ces conférences a porté sur la gestion des déchets solides.
L'expérience allemande en la matière est vieille de plusieurs années. La hiérarchie des règlements est structurée à travers des lois, des décrets et des dispositions administratives. La loi relative au cycle des matières et à la gestion des déchets détermine les grands principes de leur élimination. Elle oblige en priorité les producteurs et détenteurs de déchets à les éviter. Ceux qui ne sont pas évitables sont valorisés (recyclage ou valorisation énergétique).

Différentes techniques


La loi est complétée par de nombreux décrets et dispositions administratives. Il s'agit notamment du décret sur la prévention des déchets d'emballage et celui sur les installations certifiées.
Ce sont les communes qui organisent le ramassage et le transport des déchets municipaux, tandis que les arrondissements s'occupent de leur traitement et de leur stockage. Ces communes et municipalités sont remboursées par des redevances.
Différentes techniques sont utilisées dans l'élimination des déchets. La société allemande Mannesmann Demag Energie a exposé son savoir-faire, notamment en ce qui concerne la planification et la livraison d'installations de traitement de déchets.
Les responsables de cette entreprise ont proposé aux entreprises marocaines la création de sociétés exploitantes sur la base des modèles BOT et BOO (Build Operate Transfer/Build Own Operate).
L'expérience de cette société est intéressante pour le Maroc qui ne dispose jusqu'à maintenant d'aucune structure autonome de gestion des déchets comme l'a souligné en marge du salon M. Mehdi Chalabi, chargé des Déchets Solides au Secrétariat d'Etat à l'Environnement. Il a relevé la faiblesse du rôle des communes dans la prise de décision et l'inexistence de législation spécifique réglementant le secteur.

La production annuelle de déchets ménagers au Maroc est estimée à 3,98 millions de tonnes contre 930.000 tonnes pour les industries et 18.000 pour les milieux hospitaliers. M. Chalabi a souligné sur ce registre que le taux de collecte des déchets ménagers varie entre 70 et 100%, alors que le recyclage est estimé à 3%, selon les régions.


Ouverture de la candidature pour le Prix Hassan II


Les candidatures pour le Prix Hassan II de l'Environnement au titre de l'année 1999 sont ouvertes jusqu'à fin avril prochain, selon un communiqué du Secrétariat d'Etat chargé de l'Environnement. Ce prix doté de 300.000DH vise à "encourager et promouvoir toute action ou initiative allant dans le sens de la sauvegarde de l'environnement et de la préservation de notre patrimoine naturel et civilisationnel".
Selon le même communiqué, ce prix concerne respectivement les domaines relatifs aux "agglomérations humaines", "la protection contre la pollution et les nuisances", "la sauvegarde de la nature et des ressources naturelles" et les "études, recherches et éducation environnementales".

Adil BOUKHIMA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc