×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Gestion de portefeuille
Un fonds marocain primé en France

Par L'Economiste | Edition N°:2325 Le 24/07/2006 | Partager

. Atlas Maroc II décroche le Trophée de bronze du magazine «Le Revenu» . Un rendement de 180,76% sur dix ansLe FCP «Atlas Maroc II», dont la gestion déléguée est assurée par Alistitmar Chaâbi, a inscrit pour la première fois le nom du Maroc dans le palmarès du concours de la revue française «Le Revenu». Il vient d’obtenir le Trophée de bronze du meilleur fonds actions internationales. «Cette distinction est décernée à Atlas Maroc II pour une performance cumulée de 180,76% depuis 1996», selon un communiqué de la BCP. «Ce prix consacre la qualité de gestion et la régularité des performances des fonds gérés par Alistitmar Chaâbi», souligne Lbachir Benhmad, président du directoire.Créé en 2004, après une longue série de fusions-absorptions, «Atlas Maroc II» dépend de la Financière Atlas, une société de gestion détenue en majorité par le groupe financier allemand BHF. Le fonds contrôle actuellement 10 millions d’euros (110 millions de dirhams) d’actifs sous gestion, destinés à des investissements diversifiés dont 60% sont injectés à la Bourse de Casablanca. Il a ainsi profité des performances réalisées l’année dernière, son portefeuille étant composé de titres en plein essor. A noter que les 40% des fonds restants sont investis à la Place de Paris. «L’objectif du fonds est de canaliser l’épargne des MRE vers la Place casablancaise», indique Benhmad. Ainsi ses actifs sont principalement destinés aux étrangers et aux MRE. Ces investisseurs manifestent, d’ailleurs, un grand d’intérêt pour ce fonds, selon le patron d’Alistitmar Chaâbi. Ils détiennent plus de 60% des actifs sous gestion. Par ailleurs, quatre institutionnels marocains en contrôlent 30%. Il s’agit en l’occurrence de SNI, BCP, la Société Centrale de Réassurance et la CDG. A fin avril 2006, le FCP «Atlas Maroc II» affiche des performances remarquables avec une rentabilité allant de 7,04% sur un mois à 81,03% sur cinq ans. Son rendement pour l’année en cours se chiffre à 38,5%. «L’éclairage porté sur Atlas Maroc II atteste de la régularité des performances des fonds gérés par Alistitmar Chaâbi», souligne François LeBaume, président du directoire de la Financière Atlas. Les gestionnaires de «Atlas Maroc II» ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après la réussite du fonds auprès des investisseurs résidents en Europe, ils espèrent séduire les fortunes des pays pétroliers du Golfe.N. Sq.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc