×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    International

    GB: Régulariser les immigrants illégaux profiterait à l’économie

    Par L'Economiste | Edition N°:2571 Le 17/07/2007 | Partager

    . Cela rapporterait 1,47 milliard d’euros. En revanche, les expulsions coûteraient 6,9 milliards d’eurosPRÈS d’un demi-million d’immigrants illégaux en Grande-Bretagne devraient être régularisés, a estimé dimanche dernier un cercle de réflexion de centre-gauche, arguant que cela profiterait à l’économie du pays. Une telle régularisation rapporterait près d’un milliard de livres (1,47 milliard d’euros) par an, a calculé l’Institute for Public Policy Research, un «think-tank» proche de l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair. A contrario, la politique d’expulsion des personnes en situation irrégulière en Grande-Bretagne coûterait 4,7 milliards de livres (6,9 milliards d’euros) et n’est de toute manière pas réaliste, a ajouté le groupe, citant des estimations gouvernementales qui montrent qu’il faudrait 30 ans pour la mener à bien.«La simple vérité est que nous n’allons pas expulser des centaines de milliers de personnes du Royaume-Uni», a déclaré un responsable de l’institut, Danny Sriskandarajah, tout en reconnaissant que la question était politiquement délicate.«Notre économie stagnerait et nous le remarquerions directement avec des bureaux non nettoyés, des rues sales, des pubs et des clubs sans personnel», a-t-il argumenté. «Alors, nous avons un choix pour l’avenir: laisser les gens vivre en marge, exploités et dans la peur de l’avenir, ou les ramener dans la société, pour qu’ils paient des impôts et vivent une vie honnête», a-t-il ajouté. Le ministère britannique de l’Intérieur, qui envisage de durcir les règles d’immigration, avait estimé en 2001 que 430.000 personnes étaient en situation irrégulière en Grande-Bretagne, mais admis que ce chiffre pouvait s’élever à 570.000.Synthèse l’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc