×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    France/Tourisme: Mauvaise année 2006

    Par L'Economiste | Edition N°:2174 Le 19/12/2005 | Partager

    Après une bonne saison 2004-2005, les tour-opérateurs français s’attendent à une saison touristique mauvaise en 2006, les ménages français ayant réduit leurs dépenses en matière de voyages, au vu d’un très net recul des réservations en octobre par rapport à 2004.Les réservations des tour-opérateurs, en baisse de 22,7% en octobre, sont en forte chute pour la saison 2005-2006 débutant le 1er novembre, a indiqué le 15 décembre l’Association des tour-opérateurs Ceto, lors d’une conférence de presse. Selon le Ceto, la baisse des réservations débutée en août sur un recul de -17,2%, s’est poursuivie en septembre (-13,9%) et s’est accélérée en octobre (-22,7%). Le président du Ceto, René-Marc Chikli, a attribué ce recul des commandes aux divers événements dont a souffert le tourisme (cyclones, attentats, accidents aériens, etc.), mais aussi à «une baisse de consommation des ménages en France en matière de voyage». La chute concerne notamment les voyages à forfait long courrier (-37,8% en octobre), dont l’Amérique du Nord et le Mexique, mais aussi l’Asie (-39,8%) et ensuite le moyen courrier (-16,5). Le Maroc, la Tunisie et l’Egypte sont restés en tête des destinations moyen courrier, avec de belles progressions, la République dominicaine, les Antilles françaises et les Etats-Unis en tête du long courrier.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc