×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

France/Automobile: Ventes record

Par L'Economiste | Edition N°:3180 Le 29/12/2009 | Partager

. Une hausse des ventes de 9% sur un anLa barre des 2,2 millions de voitures particulières vendues durant l’année a été franchie en début de semaine dernière. Soutenu par la prime à la casse, le marché français a grimpé d’environ 9 % sur un an. Il est ainsi remonté à son plus niveau haut depuis au moins neuf ans. Tout comme novembre, qui s’était conclu sur une progression record de 48 %, décembre confirme que le marché auto français a fini l’année sur les chapeaux de roue, avec un bond des immatriculations de l’ordre de 40 % entre le 1er et le 23 décembre. Durant ce dernier mois de l’année, il s’est déjà vendu 180.000 véhicules à la veille de Noël, laissant présager d’un mois autour de 220.000 ou 230.000 immatriculations, contre 154.000 un an avant, selon des sources professionnelles.Le millésime 2009, qui s’était ouvert dans un climat particulièrement morose avec la crise financière, les problèmes d’accès au crédit et la baisse du moral des ménages, s’achève donc dans un contexte beaucoup plus porteur, boosté par deux éléments de calendrier : la prochaine baisse de la prime à la casse, qui passera de 1.000 à 700 euros à compter du 1er janvier (sauf pour les voitures déjà commandées avant cette date), et le durcissement de la grille du bonus-malus, à la même date. Avec l’abaissement de 5 grammes des différents plafonds de CO2, une voiture neutre jusqu’à présent sur le plan fiscal pourra être frappée d’un malus. De quoi inciter les automobilistes à commander avant la date fatidique…Les constructeurs français, plus présents dans les petites voitures, sont les principaux bénéficiaires de cette nouvelle donne. Au total, les livraisons des marques tricolores ont grimpé de 11,9 % entre le 1er janvier et le 18 décembre, tandis que les marques étrangères progressaient de 6,4 %, avec une part de marché redescendue à 46 %. Les deux dernières semaines de décembre, qui ne pèsent pas lourd dans le total, ne changeront guère la tendance. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc