×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

France: Le plan Sarkozy dévoilé aujourd’hui

Par L'Economiste | Edition N°:2915 Le 04/12/2008 | Partager

. «Prime à la casse» et aide pour développer les voitures électriques . Actionner le levier de la consommation NICOLAS Sarkozy présente aujourd’hui un plan de plus de 20 milliards d’euros pour soutenir les secteurs vitaux de l’économie française, au bord de la récession et qui a perdu des milliers d’emplois depuis l’été.Ce cocktail de mesures, déclinaison française d’un plan de relance européen, évalué à 200 milliards d’euros par la Commission de Bruxelles, vise à soutenir la consommation des ménages les plus pauvres, le secteur du logement, et surtout celui de l’automobile, poumon de l’industrie française. «Il y aura effectivement un plan d’action sur l’automobile. C’est une conviction du président: un grand pays qui veut conserver son emploi ne peut pas voir disparaître ses industries», a déclaré hier le secrétaire d’Etat à l’Emploi Laurent Wauquiez. Le président français devrait annoncer deux grands types d’aides pour les constructeurs automobiles, selon la presse française. D’une part, une «prime à la casse», c’est-à-dire une prime de 1.000 euros qui serait versée à tout acheteur d’une voiture neuve qui se débarrasserait d’un véhicule ancien et polluant. D’autre part, des aides financières seraient prévues pour aider les constructeurs à développer des voitures électriques ou respectueuses de l’environnement. Les constructeurs français ont actuellement des stocks estimés à un million de voitures invendues, alors que le marché a encore baissé de 14% en octobre. Ils ont tous deux annoncé des milliers de suppressions d’emplois. Le plan Sarkozy devrait comprendre des incitations à relancer la construction de logements, en particulier les logements sociaux. La France souffre d’une pénurie de logements, et le secteur du bâtiment a prévenu de nombreuses pertes d’emplois. Enfin, Nicolas Sarkozy devrait chercher à actionner le levier de la consommation, en annonçant de nouvelles aides aux ménages les moins favorisés.La consommation reste l’un des moteurs de l’économie française, même si les experts estiment qu’une injection de pouvoir d’achat par l’Etat pourrait stimuler davantage les importations que l’activité des entreprises françaises. Le président français est également contraint de tenir compte d’une situation budgétaire très dégradée. La France n’a pas assaini ses finances publiques ces dernières années, et son déficit dépassera l’année prochaine la limite européenne de 3% du PIB.La France a obtenu l’accord de l’Allemagne pour laisser un peu filer les déficits. Mais la chancelière allemande Angela Merkel a réaffirmé récemment son scepticisme face aux plans de relance, tels que celui qu’annoncera jeudi Nicolas Sarkozy. «Nous ne participerons pas à une course insensée à des milliards» d’euros de dépenses, a-t-elle assuré.J. K.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc