×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprise Internationale

France: La Cinq agonise

Par L'Economiste | Edition N°:23 Le 02/04/1992 | Partager

Sept semaines après avoir présenté son plan de continuation de la Cinq, M. Silvio Berlusconi, PDG de Fininvest, qui en Décembre 1991 avait décidé de poursuivre l'exploitation de la chaîne, a fait savoir au président du tribunal de commerce de Paris qu'il renonçait à son projet qui prévoyait notamment la recapitalisation de la Cinq à hauteur de 1,5 million de Francs.
La liquidation judiciaire de la société devrait être prononcée d'ici au 3 Avril prochain, date de la fin de la période d'observation de 3 mois ouverte lors du dépôt du bilan.
Sur les motifs de son retrait, Silvio Berlusconi s'est longuement expliqué dans une lettre adressée au président du tribunal de commerce. "Les actionnaires de la Cinq ont exprimé dès l'assemblée du 25 Février leurs réticences, voire même leur refus de souscrire à une augmentation de capital".
Il justifie son désistement en dénonçant également les pressions politiques et les chaînes concurrentes.
Car l'échec de la chaîne ne fait pas que des mécontents: la liquidation de la Cinq soulagera les concurrents qui, dit-on, se seraient chargés de décourager les groupes des communications tentés par la reprise.
Les chaînes concurrentes seraient alors moins nombreuses à se partager le gâteau publicitaire et gagneraient ainsi en audience.
Côté gouvernement, "il peut espérer un meilleur équilibre financier du système audiovisuel sans une trop forte sollicitation des fonds publics.
Outre l'impossibilité de trouver en France et dans la Communauté un groupe d'actionnaires prêts à augmenter le capital de la chaîne à 1,5 milliard de Francs, deux autres éléments ont poussé l'italien Berlusconi à jeter l'éponge: le premier remonte à 1990 lorsque la Radio NRJ avait déposé un recours en Conseil d'Etat contre l'attribution de la chaîne au groupe Hachette (Berlusconi l'ignorait), d'où le risque de voir les magistrats de ce Conseil mettre en danger le plan de reprise.
Second motif: les difficultés liées à l'apurement du passif de la société.
Autrement dit, une évaluation claire du passif étant quasiment impossible, "reprendre une chaîne sans une idée claire des charges et surtout sans moratoire avec les créanciers tient donc de la gageure".
La décision de M. Berlusconi est lourde de conséquences: non seulement pour le personnel (900 salariés intermittents ou permanents) mais également pour les producteurs et distributeurs d'une part, et le groupe Hachette, déjà endetté à hauteur de 11 milliards de francs et qui aura à faire face aux réclamations des nombreux créanciers de la chaîne, d'autre part.
Par ailleurs, et dans l'hypothèse où le tribunal de commerce prononce le 3 Avril la liquidation de la Cinq, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel aura à se prononcer sur les projets de reprise soumis par des prétendants privés.
Plusieurs scénarios sont alors possibles pour éviter l'écran noir: chaîne musicale, culturelle, d'information ou de formation.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc