×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Affaires

France Expo: La crise n’y changera rien

Par L'Economiste | Edition N°:2891 Le 29/10/2008 | Partager

. 21 régions de France métropole présentes . Plus de 400 entreprises exposantes dont 287 venues de France. 13 grands secteurs représentés à France Expo LA question est sur toutes les lèvres. La crise financière affectera-t-elle la 4e édition de France Expo? La réponse est dans le détail, dévoilé lors de la conférence de presse, mardi 28 octobre, annonçant l’événement prévu du 12 au 15 novembre prochain au Parc des expositions à Casablanca. Selon les organisateurs, valeur aujourd’hui, le nombre d’exposants annoncés est passé de 350 à plus de 400 entreprises dont 287 venant de France. Au total, ce sont 21 régions françaises sur 22 de France métropole qui seront présentes ou représentées à France Expo, avec un tiercé de tête composé par les régions Ile de France (54 entreprises), PACA (33) et Rhônes-Alpes (23). Le défi des opérateurs économiques français et marocains à faire face à la crise financière actuelle se trouve renforcé par la confiance des partenaires officiels de l’événement. D’un seul partenaire officiel, lors des trois premières éditions 2001, 2004 et 2006, le nombre est passé à quatre cette année: GDF Suez via Lydec, BMCI groupe, BNP Paribas, Groupe Brasseries du Maroc et Lafarge Maroc. A noter également l’entrée à l’événement de 4 partenaires seniors: Crédit du Maroc, Maroc Telecom, Société Générale et Total. Des défis, les organisateurs de France Expo (Ubifrance, CFCIM, Cap Maroc) en ont l’habitude. La première édition s’était tenue les 2 et 3 octobre 2001, moins d’un mois après les évènements du 11 septembre.En clair, il en faut beaucoup plus pour décourager tous ces opérateurs économiques adhérant à cet «événement professionnel français», disent les organisateurs. Lesquels poursuivent le même objectif depuis la création de France Expo: «soutenir la démarche d’entreprises non encore présentes au Maroc, valoriser la présence de celles qui y sont déjà actives, promouvoir les technologies et savoir-faire régionaux. Il s’agit aussi de renforcer la coopération et les échanges entre les deux pays». En tout cas, la programmation de la 4e édition fait la part belle aussi bien à l’économique qu’au culturel. Au menu, jeudi 13 novembre, des colloques sur l’agriculture avec thème principal l’eau et ses différentes thématiques ainsi que Maroc vert; au programme également une étape de Maroc Hexagone, le 14 novembre, ou encore un colloque organisé par Cap Maroc autour de partenariat gagnant-gagnant entre PME françaises et marocaines; des rencontres d’affaires avec option sur demande d’accompagnement personnalisé et un calendrier de rendez-vous b to b sont également prévues. Plus d’une dizaine de grands secteurs seront représentés à France Expo: aéronautique; agroalimentaire et agro-industrie; aménagement urbain; électronique; environnement; équipements industriels, automobiles, de loisirs et de bien-être; formation professionnelle, logistique et transports; TIC, services aux entreprises… un volet culturel concocté par l’Institut français de Casablanca est proposé parallèlement. Une exposition sur le thème du travail du bois, réalisé par les Compagnons du devoir en France, sera présentée durant tout le mois de novembre à l’église Sacré Cœur de Casablanca. A en croire les responsables de cette exposition, «elle permet au grand public d’élargir ses connaissances relatives au savoir-faire des menuisiers et ébénistes et d’éveiller ainsi des vocations chez les jeunes surtout». A ce titre, «dix jeunes Marocains pourront bénéficier d’une formation auprès des Compagnons». Reste à déterminer les critères. France Expo a gagné en notoriété depuis sa première édition. En 2006, «le taux de satisfaction des exposants a été de 93%» et la note délivrée à France Expo, «devenue la manifestation professionnelle multisectorielle la plus plébiscitée au Maroc» par le Moniteur du commerce international en France, était en même temps de 81/100.


France/Maroc

LA France est le 1er partenaire commercial du Maroc, avec 19,7% de nos échanges extérieurs. En 2007, les échanges commerciaux se sont élevés à 6,2 milliards d’euros soit plus de 68 milliards de DH. A noter que le solde de la balance commerciale est depuis 1998 positif, en faveur de la France. Avec des exportations de près de 3,5 milliards de DH (38,6), la France est de loin le premier fournisseur du Maroc (15,8% de parts de marché). Malgré la progression régulière des exportations françaises (5,1% en moyenne annuelle au cours de ces 5 dernières années et +9,1% en 2007), sa part de marché est en régression depuis 2000, au profit des pays émergents.Bachir THIAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc