×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprise Internationale

    Framatome veut acheter des parts de Valeo

    Par L'Economiste | Edition N°:232 Le 30/05/1996 | Partager


    Le constructeur de réacteurs nucléaires Framatome envisage d'acheter 28% du capital de l'équipementier automobile Valeo. Cette participation est détenue par Cerus, holding d'investisseurs de Carlo De Benedetti, d'une valeur estimée à 5,4 milliards de Francs (1FF=1,71DH). Le Groupe Framatome dispose d'une capacité financière qui lui permet d'investir ce montant, vu ses réserves financières évaluées à 8 milliards de Francs. Une évaluation des actifs de Valeo a déjà été effectuée et il est question maintenant de fixer le prix de la transaction. Carlo De Benedetti demande 400 Francs par action. Prix contesté par Framatome puisque la valeur réelle de l'action oscille autour de 286 Francs. Même si le projet d'acquisition de ces actions est réalisé, les parts de Framatome dans le capital de Valeo ne dépassera guère 33%. Elle devra conclure un pacte d'actionnaire, puisque 44% du capital est détenu par des investisseurs internationaux. Le reste du capital (18%) est entre les mains du secteur public.
    La décision du groupe Framatome de participer au tour de table de Valeo intervient dans le cadre de la diversification de son activité. Ce groupe, qui s'est lancé dans la connectique à la fin des années 80, veut s'impliquer dans l'équipement automobile. L'information a été bien accueillie par les opérateurs français (en particulier Renault et PSA qui ont assuré 37% du chiffre d'affaires de Valeo en 1995). Ces derniers souhaitent que le capital de Valeo soit détenu majoritairement par des Français, surtout qu'il figure dans la liste des intéressés de nombreux groupes américains.
    Par ailleurs, l'opération serait une bonne affaire pour Framatome. En effet, les comptes de Valeo laissent prévoir des résultats prometteurs. Ce groupe a débuté l'année avec un chiffre d'affaires en hausse de 17,3%, enregistrant 9,9 milliards de Francs pour les quatre premiers mois de 1996. La productivité, quant à elle, a été améliorée de 12%.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc