×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Fournitures scolaires
Les ménages resserrent leur budget

Par L'Economiste | Edition N°:2851 Le 02/09/2008 | Partager

. Promotions sur de nombreux articlesA chaque rentrée scolaire, les parents, liste des fournitures en main, font le tour des grands magasins et des librairies pour s’y approvisionner. Cette année, les familles ont encore resserré leur budget puisque la rentrée coïncide avec la fin des vacances et le début du Ramadan. Dès la mi-août, les grandes surfaces ont remplacé bouées, piscines gonflables et autres accessoires de la plage par les fournitures scolaires. «Nous avons consacré des rayons avec une large gamme de fournitures scolaires. Les prix sont raisonnables et il y a même des promotions sur un nombre important d’articles pour aider les parents», indique Azzedine Moussaid, chef de département à un des Marjane de Casablanca. Il précise d’ailleurs que les prix n’ont enregistré aucune hausse, par contre il y a eu de nouveaux articles. «Une progression de 7 à 15% a été enregistrée sur les différents sites», indique toutefois Moussaid qui signale que le pic devra être enregistré avec la rentrée de l’école publique fixée pour le 11 septembre. Les grands libraires relookent même leurs vitrines pour l’occasion. Ils mettent leurs produits (classeurs, cahiers, stylos, équerres et compas…) sur des rayons hauts en couleur pour attirer plus de clientèle. Les stratégies marketing sont pensées en fonction de l’offre de la concurrence. L’enjeu est de taille puisque le gros de leurs chiffres d’affaires est réalisé pendant la rentrée scolaire. «Les chiffres peuvent même quadrupler», confie un libraire à Casablanca. Chez ce vendeur, les clients déposent des mois à l’avance leurs listes de fournitures et viennent les récupérer avant la rentrée prévue pour la plupart au début du mois de septembre. Ce sont surtout les élèves de l’enseignement privé et des missions qui ont déjà leur liste depuis la fin de l’année scolaire. Pour l’enseignement public, la ruée se fera un peu plus tard. Interrogés sur le cru de cette année en matière d’achat de fournitures scolaires, les professionnels sont plutôt optimistes. A «Gauthier Livres», les vendeurs sont complètement débordés par le flux des personnes qui viennent s’approvisionner. «Les clients font leurs achats dès maintenant afin d’éviter les grandes queues de septembre», est-il expliqué à la «Librairie des écoles». «Nous avons réussi déjà à satisfaire cette année près de 30% des demandes alors que nous sommes à début septembre», souligne pour sa part un responsable à la direction de la Librairie «Omar Khayam». «Les demandes en fournitures augmentent chaque année avec le taux de scolarisation constamment en hausse», commente la direction générale de la Manufacture de papiers et fournitures (Mapaf).Fatim-Zahra Tohry & Mohamed Mounadi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc