×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Forum de Carthage sur l’investissement
La Tunisie veut devenir l’Euromed Valley

Par L'Economiste | Edition N°:2808 Le 27/06/2008 | Partager

. Objectif: Faire du pays un tremplin vers d’autres marchés. Composants automobiles, aéronautique, biotechnologies, textile,… les secteurs visésLa 10e édition du Forum de Carthage sur l’investissement n’a pas dérogé à la règle. En effet, l’événement organisé par l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA-Tunisia) a connu l’affluence de nombreux décideurs et opérateurs, potentiels investisseurs intéressés par la dynamique que connaît la Tunisie dans son espace euro-méditerranéen (cf.www.leconomiste.com).Cette 10e édition a ainsi été l’occasion d’établir des contacts et d’explorer les opportunités d’investissement. Une occasion aussi de mettre la lumière sur les caractéristiques du business environment et des avantages préférentiels.Ce rendez-vous devenu désormais une tradition est en effet une occasion de tisser les relations d’affaires, d’appuyer les contacts B to B et de networking en ciblant les opportunités sectorielles et les niches à fort potentiel de croissance. Ayant pour thème «L’intégration dans la zone Euromed, levier de l’attractivité du site Tunisie», le forum est intervenu cette année dans un contexte spécifique, marqué en l’occurrence par l’achèvement de la mise en place de la zone de libre-échange entre la Tunisie et l’UE pour les produits industriels. Principal constat: le rôle irréfutable de l’intégration, véritable propulseur de la machine d’attraction des IDE.Pour cette édition, les organisateurs ont misé gros. Face à un parterre d’investisseurs de plusieurs pays du pourtour de la Méditerranée, le pays a exposé ses avantages distinctifs. En un mot, devenir une réelle plateforme dans l’espace Euromed ou Euromed Valley. L’objectif étant d’attirer à la fois des investissements intra-zone issus de pays européens mais également des investissements non européens, susceptibles de considérer le site comme un véritable tremplin vers d’autres marchés. Point d’orgue de cette session, la présentation du plan stratégique 2007-2016: «Tunisia: The Euromed Valley». . Paliers supérieursA travers ce programme, l’industrie tunisienne affiche ses ambitions: accéder en permanence à des paliers supérieurs de technicité dans un contexte en pleine mouvance. Les secteurs industriels définis comme prioritaires exportant chacun plus d’un milliard d’euros ont été définis. Il s’agit des composants automobiles et aéronautiques, TI/offshoring, textile, cuir et chaussure, agroalimentaire et biotechnologies. Concrètement, l’objectif pour les dix prochaines années est de doubler les exportations industrielles de 15 à 30 milliards de dinars et de tripler les investissements pour atteindre 3 milliards de dinars.Pour les industries automobiles et aéronautiques, le plan prévoit de quintupler les exportations et de porter la sous-traitance de 65% en 2005 à 77% en 2015. Ainsi, le forum a particulièrement mis la lumière sur le secteur des Industries mécaniques, électrique et électronique (IMEE) et l’industrie des équipements aéronautiques en Tunisie. Deux secteurs à fort potentiel dont les performances ne cessent de se confirmer. Des secteurs qui connaissent aujourd’hui une nouvelle dynamique en termes de production et d’exportation. De notre correspondante à Tunis, Yousra MAHFOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc