×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Enquête

    Formation professionnelle: Les projets de l'OFPPT primés

    Par L'Economiste | Edition N°:291 Le 31/07/1997 | Partager

    Les lauréats de l'OFPPT ont remporté l'essentiel des prix mis en compétition dans le concours général des centres de formation. Le taux de réussite en fin de formation a avoisiné 98%.


    L'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) fête ses lauréats. «Sur 25.340 candidats aux examens de fin de formation 24.766 ont été admis, soit un taux de réussite de 97,73%», a déclaré M. Mounir Chraïbi, directeur général de l'Office, lors de la cérémonie de remise des prix. Tenue le 24 juillet en présence du ministre de la Formation Professionnelle, M. Abdeslam Béroual, cette cérémonie a fait salle comble.
    Sur les 4.380 stagiaires qui ont passé leurs épreuves dans les établissements de Casablanca, 4.309 ont été déclarés admis.

    Electronique et climatisation


    Les meilleurs projets de fin d'études ont également été primés. Huit projets des établissements de Casablanca se sont distingués. Ils concernent un tour de refroidi-ssement d'eau à circuit ouvert, un club sportif, un appareil à déplumer, un orphelinat, une chambre de bébé évolutive, une station météo assistée par ordinateur, une tronçonneuse et un bureau en bois.
    Les prix ont été ensuite attribués dans le cadre des concours régionaux. Ceux-ci font participer l'ensemble des établissements de l'Office. A l'issue de ce concours, 19 projets ont été primés.
    A côté de ces compétitions internes à l'Office, les projets de fin de formation participent également au concours général. Organisé par filière, le concours met en compétition l'ensemble des centres de formation professionnelle de tous les départements formateurs.
    Les lauréats de l'Office ont obtenu 26 prix sur les 30 attribués. Le même score avait été remporté en 1996. Les filières électronique, froid et climatisation et construction métallique ont raflé la plupart des prix proposés. Elles ont obtenu, chacune, cinq prix. Les quatre prix restant ont été remportés par le Département des Mines et Energie dans l'électromécanique et le Ministère de l'Intérieur et celui des Travaux Publics dans le dessin de bâtiment.

    3.000 à 12.000 DH


    La valeur de ces prix est comprise entre 3.000 et 12.000 DH. La filière électronique a obtenu 5 prix: les 1er, 2ème et 4ème prix ex aequo pour une poursuite solaire commandée par micro-contrôleur, le 3ème prix pour un sondeur ultrasonique et le 4ème prix ex aequo pour un manipulateur automobile télécommandé.
    La filière électricité a reçu 2 prix: le 3ème prix pour une fabrique de cuvettes en plastique et le 4ème prix pour un installateur de lavage automatique de véhicules.
    La filière froid et climatisation a remporté 5 prix: les 1er et 4ème prix ex aequo pour une cellule de congélation des petits pois, le 2ème prix pour une unité de lyophilisation et le 3ème prix pour un réfrigérateur thermo-électrique portatif.

    La filière fabrication mécanique a obtenu 4 prix: le 1er prix pour une cisaille convertible en poinçonn-euse, le 2ème prix pour une machine de tampographie et les 3ème et 4ème prix pour une machine de remise en état des disques des machines agricoles. La filière mécanique auto et agricole a reçu 2 prix: le 2ème et 3ème prix pour une échelle hydraulique pour la cueillette des oranges. La filière construction métallique a obtenu 5 prix: les 1er et 4ème prix ex aequo pour un gerbeur mobile à positions multiples, les 2ème et 3ème prix pour un élévateur hydro-mécanique et le 4ème prix ex aequo pour une chaîne de fabrication de ruban bitumé.
    La Construction métallique a reçu, elle, deux prix: le 4ème prix ex aequo pour un gerbeur mobile et la même récompense pour une chaîne de fabrication de ruban de bitume.
    L'électromécanique a obtenu deux prix: les 1er et 3ème pour l'automatisation d'un malaxeur.
    Quant au dessin de bâtiment, il a reçu le 4ème prix pour une piscine à deux saisons. Exposés au complexe de la Formation Professi-onnelle à Aïn Borja à Casablanca, nombre de ces projets ont été parrainés par des entreprises.

    Malika EL JOUHARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc