×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Formation : Convention HEM Paris Dauphine

Par L'Economiste | Edition N°:35 Le 25/06/1992 | Partager

La convention de coopération signée Vendredi 19 Juin 1992 entre l'Université de Paris-Dauphine et l'Institut des Hautes Etudes de Management (H.E M.) à Casablanca est une première.

Par la convention qui vient d'être signée entre l'Université Paris-Dauphine et HEM, l'Institut des Hautes Etudes de Management souhaite "donner des opportunités d'ouverture à son corps enseignant et ses étudiants". Dauphine s'engage à "contribuer au développement au sein de HEM d'un enseignement de qualité pour un public sélectionné".

La convention couvre trois volets: échange de professeurs, échanges de matériel pédagogique et "passerelles" pour les étudiants de HEM.

Les enseignants de Dauphine effectueront des interventions ponctuelles d'une durée d'une semaine à 10 jours et ce à partir de Janvier 1993. Ces professeurs pourront délivrer un enseignement spécialisé peu développé dans le cursus universitaire au Maroc comme l'Economie Industrielle. Communication, certaines branches de la Finance. du Marketing...

Vers un 3ème cycle de management?

Outre le concours pédagogique, la convention prévoit que Dauphine "accepte d'apporter son assistance à H.E.M pour la mise en place, le moment venu, d'un 3ème cycle de gestion et d'une formation de type D.E.S.S. et/ou Magistère". Si ce troisième cycle est mis en place, il serait le premier du genre dans l'enseignement privé. Au moment où les écoles privées multiplient les accords avec des organismes publics ou privés d'enseignement à l'étranger, HEM espère ainsi obtenir l'aval moral de Paris-Dauphine pour l'enseignement offert par l'Institut.

Parallèlement, HEM devra recevoir, toujours selon la convention, du matériel pédagogique et d'information de l'Université parisienne.

Pour les étudiants, la convention précise que Paris Dauphine "s'engage à accueillir des étudiants de HEM" dans différents cycles ou option de l'Université française. La convention prend soin d'ajouter que les étudiants seront sélectionnés par HEM selon les critères de l'Institut, mais ces étudiants devront "impérativement satisfaire" aux procédures et critères d'entrée à Dauphine. "Pas de privilèges particuliers accordés aux étudiants d'H.E.M" a souligné le Pr Guy Terny, lors de la cérémonie de signature de la convention. II a suscité l'étonnement de l'assistance et la déception des étudiants de H.E.M. les professeurs ont insisté sur le fait que le maintien des critères d'entrée répond au souci de garantir le niveau. A l'occasion de la signature de la convention, HEM a organisé un débat sur cette opération.

M. Laraki, PDG de la Banque Populaire qui participe au capital de HEM et soutient le projet, s'est demandé si HEM à son tour ne pouvait pas apporter quelque chose à Paris-Dauphine: si HEM a pour ambition de devenir "L'Université Libre de Casablanca" et jouer un rôle important au niveau de l'enseignement supérieur au Maroc, il est logique d'avoir pour l'institut l'ambition de le voir s'élever au niveau international.

La démarche du Pr Abdelali Benamour, Président et Fondateur de HEM repose sur le constat suivant: "l'enseignement supérieur public pose des problèmes", aussi un enseignement privé supérieur de qualité s'impose-t-il. Cet enseignement doit répondre à une double contrainte: l'objectif pédagogique et l'objectif de rentabilité financière.

Le Pr Benamour estime qu'à l'heure actuelle le Maroc a besoin "d'une vision nouvelle des choses" d'où la nécessité de former des "gens qui soient en mesure de s'adapter rapidement à la vie économique et capables d'initier des projets" II recommande de sortir de "l'enseignement académique" pour aller vers la formation continue. "L'élève chez nous est trop assisté", il faut changer cet état d'esprit, souhaite-t-il. C'est ainsi que l'Institut du Pr Benamour souhaite multiplier les interventions extérieures dans l'école. C'est dans cette perspective que HEM a conclu l'accord de coopération avec Dauphine.

Apport à la recherche

Parallèlement, la convention peut apporter une forme de prise directe des chercheurs au Maroc, sur les développements récents de la théorie économique. C'est du moins le souhait des partenaires.

Le Pr Jean Marie Chevalier, enseignant à l'Université de Paris-Dauphine(1), est chargé avec le Pr Benamour, d'animer les opérations d'échanges intellectuels. La présence du Pr Chevalier devrait, comme celle des Pr Daniel Soulié et Terny, faciliter les remises à jour dans le domaine des théories économiques enseignées au Maroc. Si la convention fonctionne, des branches comme l'Economie industrielle, la gestion, ... En effet, le corps enseignant de HEM est aussi impliqué dans l'enseignement universitaire public, ce qui, en principe, devrait permettre la transmission.

H.E.M. cible sur un nouveau profil d'étudiants "à la page" qui ne peuvent plus ignorer certaines "théories à la mode" comme l'Economie Industrielle.

Par exemple, le professeur Chevalier, responsable du DEA d'Economie industrielle à Dauphine, sera chargé d'assurer ce cours au sein de HEM.

Cette discipline illustre les besoins de remises à jour. "C'est parce qu'à l'heure actuelle les théories traditionnelles de micro et de macro-économie sont en crise qu'on se tourne vers une autre façon de voir les choses par l'approche de l'Economie Industrielle. L'Economie Industrielle bien qu'elle soit une théorie très vieille; elle date du 19ème siècle aux Etats-Unis et en Angleterre, est beaucoup plus récente en France comme discipline à part. Elle est caractérisée par "une espèce d'effervescence intellectuelle", qui n'a pas vraiment touché le Maroc. Cette discipline a cependant développé des concepts comme le concept de marché contestable. celui d'économie d'envergure, etc... L'Economie Industrielle est une façon particulière d'analyser l'Entreprise dans son environnement et par rapport à la dynamique du secteur à l'intérieur duquel elle se trouve. A l'heure actuelle l'Economie industrielle est en mesure d'enrichir plusieurs autres disciplines qui étaient étudiées dans des concepts traditionnels.

Mohamadia HAJOUI

(1) M. Chevalier a enseigné à l'Université de Rabat.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc