×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

FMI: La Russie obtient 10 milliards de Dollars

Par L'Economiste | Edition N°:224 Le 04/04/1996 | Partager


Le Fonds Monétaire International (FMI) va finalement octroyer un prêt de 10,09 milliards de Dollars à la Russie. Annoncé en février dernier lors de la visite à Moscou de M. Michel Camdessus, directeur général du Fonds, ce prêt devait encore recevoir l'approbation du conseil d'administration du FMI.
Etalé sur trois ans, cette aide est destinée à la balance des paiements et devrait permettre au Trésor russe d'améliorer ses réserves de change qui s'élèvent actuellement à 5,5 milliards de Dollars, de payer ses importations et de stabiliser le Rouble, est-il indiqué auprès du FMI. Une partie de l'enveloppe devrait également servir à régler les arriérés de salaires des entreprises publiques. Le premier versement devrait intervenir dans les jours qui viennent. Sur la seule année 1996, Moscou recevrait 4 milliards.

Les autres versements sont conditionnés par le respect du programme économique concocté par le FMI. Celui-ci prévoit une réduction de l'inflation à 1% par mois d'ici fin 1996, contre 2,8% actuellement, puis de nouvelles baisses les deux années suivantes. Le déficit budgétaire devra être réduit, lui, à 4% du PIB cette année, 3% en 1997 et 2% en 1998.
Parallèlement à ce programme, la Russie s'engage à ne pas augmenter les tarifs douaniers, à supprimer les taxes à l'exportation, notamment sur le pétrole et le gaz et à restructurer son système bancaire avec le respect de normes prudentielles.
Ce prêt, le plus important jamais accordé par le FMI après celui du Mexique lors de la crise du Peso, implique un rééchelonnement de la dette extérieure publique russe de 38 milliards de Dollars, rapporte la presse française. Selon le Premier ministre russe, l'accord de principe a été obtenu mais les modalités techniques sont en suspens. La Russie souhaite un rééchelonnement sur 25 ans, comme elle l'a obtenu en 1995 auprès du Club de Londres.

Hakima EL MARIKY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc