×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Fès/Tourisme: Les arrivées toujours en hausse

Par L'Economiste | Edition N°:2917 Le 08/12/2008 | Partager

. 5% de croissance depuis janvier . RAM lance la ligne Londres-Fès à partir du 19 décembre Les opérateurs touristiques de Fès sont contents. Les touristes confirment leur engouement pour la ville et sa région. Pour preuve, les arrivées qui s’élèvent à 33.696 en octobre dernier contre 32.772 durant le même mois en 2007, soit une hausse de 3%, selon les statistiques du ministère du Tourisme. Le taux d’occupation des hôtels classés était pour sa part de 45%. Il s’agit également d’une hausse de 5% par rapport au mois de janvier 2008. Il faut dire que l’augmentation du nombre de touristes promet de revitaliser le tourisme de la ville de Fès.De fait, le nombre de nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés enregistre une hausse de 5% par rapport à octobre 2007. Les catégories d’hôtels classés 3*, 4* et 5* cumulent presque 88% des nuitées totales enregistrées au cours du dixième mois de l’année. Toutefois, «ces catégories d’hôtels affichent des résultats contrastés en termes de nuitées, en comparaison avec octobre 2007 (+3% pour les 3*, +28% pour les 4* et -6% pour les 5*)», indique-t-on auprès du ministère de tutelle. Et d’ajouter que le taux d’occupation des chambres s’est accru de +3 points pour atteindre 45%. Ces performances sont à mettre principalement à l’actif des touristes non résidents (+14%). Autre phénomène, les touristes restent plus longtemps à Fès. En effet, la durée moyenne de séjour (DMS) varie entre 2 et 3 jours. Par rapport aux marchés, les Européens sont les plus nombreux. Par pays, la France est toujours en tête, avec 62.176 arrivées, suivie de l’Espagne puis l’Italie. Celle-ci affiche une hausse de 7%. Mais la plus forte croissance provient des marchés hollandais et allemand avec 13%. Les Polonais qui commencent à peine à découvrir le Royaume viennent de plus en plus nombreux avec près de 5.660 touristes. Par contre, les arrivées du Royaume-Uni et du Japon s’essouflent avec des baisses respectives de 18 et 23%. A noter que quelque 92.850 résidents sont venus en touristes à Fès de janvier à octobre. Pour Driss Faceh, président du Conseil régional du tourisme (CRT), les indicateurs en termes d’arrivées, de nuitées, occupation et durée moyenne de séjour révèlent que la région Fès-Boulemane se positionne confortablement sur le marché national. Pour ce qui concerne l’offre aérienne, Royal Air Maroc lance le 19 décembre une nouvelle ligne entre Fès et Londres à raison de deux rotations par semaine.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc