×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Fès/tourisme: Baisse des arrivées en juillet

    Par L'Economiste | Edition N°:2364 Le 19/09/2006 | Partager

    . Les nuitées ont reculé de 6 %. Mais la reprise s’annonce En juillet, le tourisme dans la capitale spirituelle a enregistré une tendance à la baisse en termes d’arrivées. En effet, le nombre estimé de nuitées dans les établissements d’hébergement touristique classés dénote un recul de 6% en juillet 2006 par rapport au même mois de l’année précédente. Selon le département du Tourisme, la ville de Fès affiche une tendance inférieure à celle constatée à l’échelle nationale, où la tendance est à la stagnation des chiffres. Les catégories d’hôtels classés 3, 4 et 5 étoiles cumulent presque 87% des nuitées totales enregistrées au cours du mois de juillet. A noter que ces catégories d’établissements affichent des résultats contrastés en termes de nuitées, en comparaison avec l’an dernier à la même période: +10% pour les 3*, - 26% pour les 4* et -10% pour les 5*. De son côté, le taux d’occupation des chambres dans les établissements d’hébergement classés a chuté de 1 point pour atteindre 32 %. D’après les statistiques fournies par le ministère du Tourisme, au cours des sept premiers mois de l’année, le taux d’occupation s’est stabilisé par rapport à la même période de l’année précédente. La baisse des nuitées constatée en juillet dernier (-6%) s’explique principalement par les résultats négatifs enregistrés tant par le marché étranger que par le marché interne (-6% chacun). Depuis le début de l’année, la stagnation des nuitées est due à une croissance modeste des nuitées des non-résidents (+1%) et une baisse de celles des résidents (-6%). Malgré ces chiffres quelque peu «moroses», les professionnels restent tout de même confiants. Pour preuve, de nouvelles unités dans la catégorie trois étoiles viennent d’ouvrir leurs portes : il s’agit des hôtels Perlla et Zahrat Al Jabal. Pour Abdelkrim Saiidi, propriétaire du dernier établissement, la reprise s’annonce. Reste à signaler que la destination Fès compte actuellement une capacité d’hébergement classée de près de 6.000 lits, soit 5% de la capacité nationale. Cette offre en hébergement reste en deçà de celle des destinations internationales du même niveau : environ 25.000 lits pour Florence et 11.000 lits pour Grenade.De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc