×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Festival des arts populaires
Cinq scènes pour la 45e édition

Par L'Economiste | Edition N°:3316 Le 09/07/2010 | Partager

. Une parade pour démarrer les festivités . Des spectacles pour tous les goûts . 500 artistes au Palais Badiî LES arts populaires seront bientôt célébrés à Marrakech. Le traditionnel Fnap (Festival des arts populaires de Marrakech) se tiendra dans la ville ocre dès le 17 juillet pour huit jours de fête, orchestrés par la fondation des festivals de Marrakech. Une fête qui promet de la grande animation. Avec un petit budget (5,5 millions de DH), ce festival, un des plus anciens du Maroc, organise des spectacles un peu partout à Marrakech durant une semaine. Cinq espaces ont été retenus cette année. Il s’agit du Palais Badiî qui accueille, comme à l’accoutumée, le show principal avec plus de 20 troupes traditionnelles de différentes régions du Maroc. Une occasion unique pour découvrir, apprécier et s’émerveiller durant 90 mn dans un cadre exceptionnel. Bâb Ighli, qui a été initié depuis 4 ans, abritera chaque soir des scènes avec des artistes marocains à l’instar de Latéfa Raafat, Tihihit, Senhaji, Bouchenak et des groupes de la nouvelle génération comme Casa Crew ou encore Ribab Fusion. La scène met à l’honneur un mélange de tous les genres musicaux populaires: amazigh, hassani, raï, chaâbi et l’art pop marocain. Le Fnap lancé en 1960 a dû adopter des formules nouvelles pour être dans son temps. D’où l’idée de l’ouverture de l’évènement sur d’autres arts et l’éclatement des spectacles sur plusieurs scènes afin d’en faire profiter toutes les catégories de la population. La fête se déroulera dans toute la ville. Les arts populaires s’invitent également dans les quartiers. Sur des places à Akioud et au Harti, d’autres groupes animeront les soirées. Au théâtre royal, ce sont les troupes de la Aïta qui vont s’y produire chaque soir. Et la veille du festival le 16 juillet, une belle parade dans les rues de Marrakech, histoire d’annoncer des festivités, est prévue. Parade aux couleurs des régions et du Maroc profond, qui enchante petits et grands à laquelle 500 artistes y prendront part. «L’Age des saisons» est le thème central de cette 45e édition où seront mis en avant les spectacles de toutes les régions. La mise en scène sera signée par Abdessamad Dinia. Côté logistique, cette année, hôteliers et élus locaux ont promis d’y mettre la main à la pâte. Les premiers vont programmer durant la période des festivités, des packages incitatifs pour les touristes nationaux leur permettant de séjourner durant le mois de juillet 2010 à des prix, selon eux, très compétitifs. Pour les seconds, le festival sera l’occasion d’accompagner et de promouvoir la région. A noter que l’an dernier, le Fnap a enregistré une fréquentation estimée à plus de 350.000 spectateurs. On n’en attend pas moins cette année où les temps chauds durant lesquels les habitants et visiteurs de Marrakech sont plutôt friands des sorties en soirée.B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    mareac[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc