×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Festival d’art contemporain
    Marrakech brasse les cultures

    Par L'Economiste | Edition N°:2660 Le 27/11/2007 | Partager

    . Une plate-forme d’échange entre artistes marocains et étrangers. La manifestation s’achève le 29 novembreUn hymne à l’art. C’est l’objectif de la deuxième édition de son festival international d’art contemporain et de littérature. Pour son inauguration, le 23 novembre, l’AIM, «Arts in Morocco- Arts in Marrakech», s’est offert une exposition de photographies contemporaines d’Afrique du Sud au Musée de Marrakech. Par ailleurs, le public a jusqu’au 29 novembre pour apprécier le programme concocté par les organisateurs : expositions de peinture, photographies, projection, films d’art. Au menu également, des débats littéraires et un atelier sur l’écriture de scénario. En clôture du festival, une soirée soufie à laquelle participera l’Algérien Mohamed Arkoun, philosophe et historien de l’islam.L’association Arts in Marrakech a misé entre 1 à 1,5 million de DH pour faire aboutir son projet. «Car la finalité, c’est de créer un événement de haute qualité destiné à promouvoir l’art et la littérature », souligne Vanessa Branson, présidente de l’association AIM. Selon Abel Damoussi, vice-président de l’association de AIM, le développement humain doit passer par le brassage des cultures, thème de la manifestation. Celle-ci vise aussi d’une manière générale à développer le tourisme et l’économie locale. Il s’agit aussi de contribuer à l’animation culturelle de la ville et de renforcer les échanges culturels. Ainsi, plus d’une quarantaine d’artistes marocains et étrangers sont invités à déployer généreusement leur savoir-faire. Parmi les artistes marocains annoncés, Nabil Ayouh, Faouzi Bensaidi, cinéaste marocain et réalisateur de «What a wonderful world», Hassan Benjelloun, Farida Benlyazid, réalisatrice du documentaire «Casa Nayda» et le journaliste et présentateur de l’émission culturelle «Macharif» sur Al Oula, Yassin Adnan. Ce dernier vient de publier un nouveau recueil de poèmes intitulé «L’Ombre des pommes».Plusieurs artistes de renommée internationale prennent également part à cette manifestation culturelle, dont John Boorman, cinéaste britannique réalisateur et lauréat au festival de Cannes, le scénariste Christopher Hampton récompensé d’un Oscar pour «l’Expiation», Richard Grant, acteur et réalisateur. Ainsi, les écrivains Hari Kunzru, Zadie Smith, Tahir Shah, Deborah et Alan Yentob, ex-directeur créatif de la BBC.L’essentiel des évènements culturels sont programmés dans les riads de la vieille médina, à l’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech et au Théâtre Royal. En outre, des galeries prestigieuses ont été choisies pour exposer les œuvres de plasticiens de talent. Il s’agit notamment de la «Galerie Rê», «Galerie 127», et «Light Gallery». Pendant la durée du festival, celles -ci organisent des expositions dédiées à la promotion de l’art contemporain marocain. Hanane HASSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc