×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Fès/anniversaire: La fête jusqu’en décembre

Par L'Economiste | Edition N°:2750 Le 07/04/2008 | Partager

. 10.000 spectateurs réunis place Bab Boujloud. Des invités de marque au rendez-vous DES artistes de renom, un spectacle fabuleux d’histoire, d’actualité et d’avenir, et des feux d’artifice…Bref, un cocktail de musique, de sons et de lumière offert aux invités et au public, le 5 avril, en guise d’inauguration de plusieurs semaines de festivités pour marquer les 1.200 ans de Fès. Un anniversaire qui sera célébré jusqu’en décembre. Pour l’occasion, Saâd Kettani, haut commissaire de l’Association pour le 1.200e anniversaire de Fès, avait la mine des grands jours. Et il y avait de quoi: plus de 10.000 spectateurs étaient réunis sur la fameuse place Bab Boujloud et des millions d’autres ont pu suivre l’évènement à travers leur petit écran partout dans le monde. C’est SAR le Prince Moulay Rachid qui a donné le coup d’envoi des festivités. Il était accompagné de SAR la Princesse Lalla Meriem. La tribune royale comptait également plusieurs invités de marque. Parmi eux, on trouve notamment Madame Wade, épouse du président Sénégalais, Dominique de Villepin, ex-Premier ministre de France, Abdelaziz Touijri, directeur général de l’Isesco, et Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe. Presque tout le gouvernement était là, mené par le Premier ministre Abbas El Fassi. La soirée animée par 270 artistes, intitulée le Carré harmonique, a été concoctée par le musicologue Ahmed Aydoun, le chorégraphe Lahcen Zinoun, le cinéaste Mohamed Abderrahman Tazi et le dramaturge Tayeb Al Alj. Parmi les artistes invités, figurent le groupe Lemchaheb, Majda Lihyaoui, Françoise Atlan, Oumou Sangaré, Hamid Kasri et sa troupe de gnaoua, les rappeurs d’H-Kayne, et nombreuses troupes folkloriques, dont Guedra de Goulmim, Al Aroubiates (chants de femmes de Fès), le raïss Abdellah Amti (Souss), Aknoul, troupe rifaine dirigée par le maître Mohamed Mabrouk, ainsi que les Haddarates de Chefchaouen... Un message de SM le Roi a été lu avant le démarrage du show qui «constitue un motif de fierté pour l’ensemble du peuple marocain». Pour le Souverain, il s’agit de «relier le passé glorieux de Fès à son avenir prometteur (…) et d’oeuvrer pour que la ville se mue en un pôle exemplaire d’une régionalisation avancée». D’ailleurs n’était-ce pas là le vœu, il y a 12 siècles, de Moulay Idriss Al Azhar, son fondateur: «O Mon Dieu, fais que cette ville soit la demeure de la science et du fikh». Un vœu aujourd’hui exaucé et exprimé par un mélange de feux d’artifice, de lumière, de sons, de danse, de photos, d’images d’archive et d’images de synthèse et de narration.


Indiscrétions

- C’est sous haute surveillance que le SG de la Ligue arabe, Amr Moussa, a pris un thé dans un café de la ville. - La première dame du Sénégal a bénéficié d’une visite guidée dans l’ancienne médina, samedi après-midi. Elle était accompagnée de quatre bodygards et de Fouad Serrhini, directeur de l’Ader. - Visite touristique également pour Dominique de Villepin qui a fait le déplacement en famille. On lui a fait visiter la médersa Bouinania, Talaâ Nejjarine et autres remparts. - Agacement chez certains VIP qui n’ont pas apprécié le retard du chauffeur de l’autocar ministériel. Certains ont préféré appeler leur conducteur personnel pour rentrer à leur hôtel. Youness Sâad ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc