×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Une quinzaine de sites mobilisés pour des projets touristiques

Par L'Economiste | Edition N°:1159 Le 06/12/2001 | Partager

De notre correspondante, Mouna KHAMLICHI. Une quinzaine de sites à potentialités touristiques ont été récemment examinés par une commission ministérielle. Le nouveau bureau du Grit-Fès est en contact avec trois TO étrangers pour inclure Fès comme destination de séjour dans leur brochure électronique“Placer Fès parmi les plus grands pôles touristiques du Royaume, au même titre que Marrakech, Agadir et Tanger, est un des projets prioritaires de la wilaya”, indique Houcine Tijani, wali de la région Fès-Boulemane. C'est dans ce cadre que les résultats de l'étude préliminaire sur les sites touristiques potentiellement mobilisables ont été récemment examinés par une commission ministérielle. Elaboré sur la base des données fournies par la commission locale (composée de la wilaya, de l'Agence urbaine et de sauvegarde de Fès, la délégation du tourisme, du cadastre et la Conservation foncière), cette étude a recensé une quinzaine de sites. Dans un premier temps, toutes les synergies seront concentrées sur la réalisation rapide d'un ou deux sites touristiques plutôt que de disperser les efforts autour de plusieurs projets. Les deux sites à potentialités immédiates se trouvent dans des secteurs équipés, à savoir le champ de course et l'Oued Fès. Une fois le cadre de travail entièrement défini, Fès bénéficiera d'un soutien financier pour l'équipement de base.Cette initiative encourageante pour les investissements touristiques à elle seule n'est pas suffisante. La promotion de la ville a toujours été l'entrave principale au développement touristique de la ville. L'institution du nouveau bureau du Grit, avec toujours à sa tête Driss Faceh, compte bien combler cette lacune. Faire connaître la destination, en développant un nouveau produit, celui du tourisme de congrès, culturel et de montagne est la ligne directrice du plan d'action du nouveau Grit. La signature prochaine d'une convention entre l'organisme et l'ONMT inaugurera en janvier le premier eductours. Une quarantaine d'agents de voyages et journalistes seront conviés à venir passer un séjour à Fès pour découvrir la ville. Dans le cadre de cette convention, l'ONMT prend en charge l'édition complète de la brochure de Fès et offre des stands au Grit pour les principales foires touristiques. L'action-phare du Grit est sans aucun doute son contact fréquent avec les trois grands tour-opérateurs (Degrif Tours, Reduc Tours et Travel Price) pour inclure le produit Fès comme ville de séjour dans leur brochure électronique. Comme l'indique Faceh, “les trois TO sont très intéressés par la ville de Fès. Pour l'heure, nous sommes toujours en contact avec les hôtels pour récolter leurs tarifs et faire une proposition complète aux TO. Ce seront des séjours d'une semaine qui ne dépasseront pas 2.700 FF qui seront proposés sur le site”.


Sites touristiques

Quinze sites touristiques, classés en trois catégories, ont été recensés dans la wilaya de Fès. La première catégorie concerne quatre sites se trouvant dans des secteurs équipés ou semi-équipés, à savoir le champ de course, le lotissement Oued Fès, l'Oued Fès au nord-ouest de la gare ferroviaire et la patte d'oie située au nord-ouest du quartier Dokkarat. La deuxième catégorie comprend trois sites situés sur des zones classées dont la mobilisation peut se faire à court terme. Il s'agit du site situé à proximité du Borg sud, des sites Wislane et Zalagh. Le dernier groupe, qui comprend huit sites (Sidi Harazem, Moulay Yacoub, Aïn Allah, Aïn Chkef, Imouzzer…) pouvant être valorisés dans les moyens et long termes, a également été recensé.


. Oued Eddahab-Lagouira • Des crédits au profit des artisansLa Délégation de l'artisanat à la région Oued Eddahab-Lagouira a approuvé durant la première moitié de l'année 2001 des crédits de financement pour 1,67 million de DH au profit de 106 artisans de la région. Selon un rapport de la commission locale d'octroi de crédits aux artisans, qui a étudié 137 dossiers, 72 femmes et 34 hommes bénéficieront de ces crédits. La délégation régionale a remis, durant les six premiers mois de l'année en cours, 73 attestations d'exercer, dont 57 dans la catégorie de l'artisanat de production et 16 dans la catégorie de l'artisanat et services.. Agadir • Extension d'un collège L'inauguration de l'extension du collège Zoubair Bnou Aouam a été donnée récemment dans la Commune rurale de Tikki (Caidat d'Imouzzer) par le wali de la région du Souss-Massa-Draâ et gouverneur de la préfecture d'Agadir Ida Outanane, Mohamed Ali Ghanam, accompagné des responsables et des élus. Ce projet, qui couvre une superficie de 1.000 m2, a porté sur la construction d'un internat d'une capacité de 120 lits, de 8 salles de cours, d'une infirmerie et d'un club, en plus d'autres annexes. La réalisation de ce projet a nécessité un budget de 4.320.000 DH, provenant du Ministère de l'Education nationale.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc